PSG ou Bar­ce­lone : pres­sions en tous genres au­tour de Ney­mar

La Montagne (Vichy) - - Sports L'actu Nationale -

Les joueurs du PSG et du Bar­ça le pressent de se dé­ci­der en le met­tant au dé­fi, la Ligue es­pa­gnole me­nace de pour­suites le club fran­çais : le cli­mat s’est sin­gu­liè­re­ment ten­du hier au­tour de l’éven­tuel trans­fert de Ney­mar, qui reste énig­ma­tique.

L’at­ta­quant bré­si­lien de 25 ans a rem­por­té le « cla­si­co » ami­cal face au Real Ma­drid (3­2) dans la nuit de sa­me­di à hier à Mia­mi, avec deux passes dé­ci­sives de son cru, lui qui avait mar­qué les trois buts pré­cé­dents (2­1 contre la Ju­ven­tus et 1­0 contre Man­ches­ter Uni­ted) lors de cette tour­née amé­ri­caine.

Il a po­sé tout sou­rire aux cô­tés du tro­phée de l’In­ter­na­tio­nal Cham­pions Cup, de quoi éva­cuer l’image de la veille, quand il avait quit­té le ter­rain d’en­traî­ne­ment fu­rieux après une al­ter­ ca­tion avec la re­crue Nel­son Se­me­do. Mais le feuille­ton Ney­mar verse dé­sor­mais dans la cris­pa­tion. Le pré­sident de la Ligue es­pa­gnole a an­non­cé sur la ra­dio Ca­de­na Ser qu’il al­lait « dé­po­ser une plainte » au­près de l’UEFA pour non­res­pect du fair­play fi­nan­cier de la part du PSG.

« Le Qa­tar (pro­prié­taire du club fran­çais via un fonds sou­ve­rain, ndlr) in­jecte des fonds, en vio­lant les règles du fair­play fi­nan­cier de l’UEFA et les règles en termes de concur­rence de l’Union eu­ro­péenne et ça, on va le dé­non­cer », a pré­ci­sé Ja­vier Te­bas au quo­ti­dien ca­ta­lan Mun­do De­por­ti­vo.

« Sois cou­ra­geux »

Des joueurs du PSG, eux, ont lan­cé à Ney­mar le dé­fi du cou­rage, d’oser fran­chir un cap ­ sur un air de « cap’ ou pas cap’ ? » C’est sur­tout Da­ni Alves, qui a mis au pied du mur son ami, par­te­naire en équipe du Bré­sil et ex­co­équi­pier du Bar­ça : « Sois cou­ra­geux. Le monde ap­par­tient aux cou­ra­geux », lui a­t­il lan­cé par mé­dias in­ter­po­sés.

Le la­té­ral, qui s’est don­né en exemple (« j’ai dé­ci­dé de quit­ter le Bar­ça, de quit­ter la Juve, je prends tou­jours des dé­ci­sions »), a aus­si joué sur la fibre vi­rile en as­su­rant que « les hommes doivent prendre ce genre de dé­ci­sion ».

« Je parle avec lui tous les jours, mais pas de foot­ball. J’es­saie de le tran­quilli­ser, parce que je sais que dans ces mo­ments dif­fi­ciles, quand on en­tend au­tant de gens et qu’au­tant de gens in­ter­fèrent, ça rend fou ! »

Sur­tout, il a rap­pe­lé un pré­cé­dent : « Je l’ai ai­dé à ve­nir à Bar­ce­lone (en 2013, ndlr). Je n’ai pas pris la dé­ci­sion pour lui, mais je lui ai sim­ple­ment dit ce qu’il y avait au Bar­ça, et il a dé­ci­dé de ve­nir là­bas ». Bis repetita ou pas ?

Le pré­sident bar­ce­lo­nais Jo­sep Ma­ria Bar­to­meu a fait part d’une cer­taine ré­si­gna­tion, en di­sant au même mé­dia : « Dans le foot­ball, il y a des clauses et s’il veut par­tir, il sait qu’il y a des gens qui peuvent payer la clause ».

Celle­ci s’élève à 222 mil­lions d’eu­ros, somme que le PSG se­rait prêt à dé­bour­ser, ce qui dou­ble­rait le re­cord ac­tuel (105 mil­lions d’eu­ros hors bo­nus pour Paul Pog­ba de la Ju­ven­tus à Man­ches­ter Uni­ted à l’été 2016, ndlr).

222 MIL­LIONS. C’est le mon­tant des clauses que pour­rait payer le PSG pour faire ve­nir Ney­mar.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.