Neuf mois ferme pour le vo­leur

Il avait dé­ro­bé le por­te­feuille d’un Cler­mon­tois de 87 ans

La Montagne (Vichy) - - Région - Ch­ris­tian Le­fèvre

Un qua­dra­gé­naire a été condam­né à neuf mois de pri­son ferme et main­te­nu en dé­ten­tion, hier. Ac­com­pa­gné d’une femme, il avait dé­ro­bé le por­te­feuille d’un homme de 87 ans, ven­dre­di après­mi­di, à Cler­mont-Fer­rand. Sa com­plice a éco­pé de deux mois avec sur­sis.

«Je suis at­teint d’un can­cer so­cial de­puis fort long­temps ». De­puis le box, cet homme de 43 ans a ré­su­mé d’une fa­çon très per­son­nelle, hier, une exis­tence que l’on pour­rait pu­di­que­ment qua­li­fier de chao­tique. « Mais je ne suis pas un mau­vais bougre ! », s’em­presse­t­il d’ajou­ter, comme pour convaincre le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel, de­vant le­quel il était ju­gé en com­pa­ru­tion im­mé­diate, après avoir dé­ro­bé le por­te­feuille d’un homme de 87 ans, ven­dre­di, à Cler­mont­Fer­rand.

À quelques mètres de lui, la femme qui l’ac­com­pa­gnait le jour des faits, âgée de 39 ans et qui com­pa­raît libre, s’ac­croche à la barre, en­ve­lop­pée dans une longue robe noire. Ce couple, qui se fré­quente plus ou moins de­puis un mois, s’est croi­sé à la gare, ven­dre­di après­mi­di. Avant de mar­cher jus­qu’à la rue Bal­lain­vil­liers, où il croise sa fu­ture vic­time, ac­com­pa­gnée par la jeune femme qui l’aide dans sa vie quo­ti­dienne.

Des échanges plu­tôt cor­diaux semblent se nouer entre eux. Ils iront même jus­qu’à s’ins­tal­ler à la ter­rasse d’un bar voi­sin. Mais cette ren­contre n’était vi­si­ble­ment pas si for­tuite, ni aus­si dés­in­té­res­sée qu’elle en a l’air… « Pour­quoi avez­vous abor­dé dans la rue cet homme de 87 ans que vous n’aviez ja­mais vu ? », l’in­ter­roge le pré­sident. Après quelques hé­si­ta­tions, le pré­ve­nu ad­met : « juste avant, dans une mai­son de la presse où il avait ache­té des livres, j’avais vu un por­te­feuille dans sa poche. Et comme je n’ai pas d’ar­gent… ».

Mais le qua­dra­gé­naire et son amie, qui ne semble avoir joué qu’un rôle se­con­daire, at­ten­dront pa­tiem­ment d’avoir « ac­com­pa­gné » l’oc­to­gé­naire et son aide de vie jus­qu’au do­mi­cile du vieil homme pour lui dé­ro­ber le fa­meux por­te­feuille. Le couple se­ra in­ter­pel­lé peu après, à la gare, où l’homme avait ten­té, sans suc­cès, d’uti­li­ser la carte ban­caire de la vic­time. « Je re­grette sin­cè­re­ment ce que j’ai fait. Ce mon­sieur est plus vieux que mon père », glisse­t­il, la tête basse.

« Mau­vais mo­ment mau­vaise per­sonne »

La re­pré­sen­tante du mi­nis­tère pu­blic, Fran­çoise Cha­de­faux, a re­quis un an de pri­son ferme à l’en­contre du qua­dra­gé­naire et cinq mois avec sur­sis pour son amie. L’avo­cate de cette der­nière, Me Pa­la­men­ghi, a plai­dé la re­laxe, es­ti­mant qu’« elle s’est re­trou­vée au mau­vais mo­ment avec la mau­vaise per­sonne ». Quant à Me Ca­nis, en dé­fense du qua­dra­gé­naire, il a es­ti­mé que « le geste ir­ré­flé­chi » de son client « a été mo­ti­vé par son désar­roi pro­fond et la to­tale so­li­tude dans la­quelle il vit ».

PHOTO D’ILLUSTRATION FRED MARQUET

TRI­BU­NAL. Un couple a été ju­gé, hier, en com­pa­ru­tion im­mé­diate après avoir dé­ro­bé par ruse le por­te­feuille d’un homme de 87 ans, ven­dre­di, à Cler­mont.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.