Belle cam­pagne pour De­mure et les Bleus

À Pre­ma­na (Ita­lie), di­manche

La Montagne (Vichy) - - Sports - Jean-Phi­lippe Béal

Pas de po­dium mais une belle per­for­mance col­lec­tive pour l’équipe de France et une 16e place in­di­vi­duelle (3e Fran­çais), son meilleur ré­sul­tat sur ces cham­pion­nats : Fa­bien De­mure a ap­pré­cié ses Mon­diaux de course en mon­tagne dis­pu­tés en Ita­lie, ce di­manche.

Le so­cié­taire de l’ASPTT Cler­mont Ath­lé­tisme sa­vou­rait le ré­sul­tat ob­te­nu sur une confi­gu­ra­tion de course qui n’est pas celle qui re­cueille ses fa­veurs : « C’était une épreuve en mon­tée­des­cente (contrai­re­ment aux Eu­rope de Kam­nick en Slo­vé­nie du 8 juillet, dis­pu­tés sur l’autre for­mat en vi­gueur de la mon­tée sèche, ndlr) qui n’est pas for­cé­ment mon truc, sur un par­cours vrai­ment cos­taud. Ce qui me sa­tis­fait, c’est que j’amé­liore ma marque des Mon­diaux d’il y a deux ans, où j’avais ter­mi­né 19e. Et, en plus, je suis vrai­ment al­lé la cher­cher men­ta­le­ment, je n’ai pas cra­qué sur la fin de course, au contraire. »

Mal­gré un orage la veille, l’épreuve se­niors s’est dis­pu­tée par temps chaud mais sur ter­rain sec : « C’était par­fait pour moi », confie De­mure qui, au vu du tra­cé, avait mis en place une stra­té­gie bien par­ti­cu­lière : « J’ai plu­tôt pour ha­bi­tude de par­tir pru­dem­ment puis de re­mon­ter. Là, il y avait un en­ton­noir au bout de 200 mètres et dou­bler en­suite n’était pas for­cé­ment ai­sé, il fal­lait donc par­tir vite. »

Stra­té­gie payante puis­qu’ayant vite in­té­gré le top 20, De­mure n’al­lait pas en sor­tir, « grat­tant » quelques places sur la bosse du deuxième tour.

Ap­pré­ciée, aus­si, l’ho­mo­ gé­néi­té de l’es­couade tricolore (Ju­lien Ran­con, Fa­bien De­mure, Em­ma­nuel Meys­sat et Di­dier Za­go) cham­pionne d’Eu­rope : « On ter­mine tous les quatre dans la même mi­nute. Ce qui est dom­mage, c’est qu’avec l’an­cien rè­gle­ment qui n’a chan­gé que cette an­née, et où les ré­sul­tats des quatre étaient pris en compte, on au­rait fi­ni sur le po­dium. Dé­sor­mais, seules les 3 pre­mières places sont prises en compte. Mais ça ne nous donne pas de re­grets par rap­port au po­dium car les Amé­ri­ cains (troi­sièmes der­rière les cham­pions ou­gan­dais et les Ita­liens, ndlr) étaient plus forts. »

Chez les autres Au­ver­gnats pré­sents, en ju­niors, le Vel­lave Ro­bin Fa­ri­cier, un peu en­fer­mé au dé­part, a ef­fec­tué une course très so­lide pour ob­te­nir la 18e place (5e par équipe), alors que la Cler­mon­toise Cons­tance Par­rot est ren­trée dans le top 30 (27e), avec sur­tout le 2e rang fran­çais, en pro­gres­sion par rap­port aux der­niers Eu­rope (3e).

QUATUOR. L’équipe de France s’est his­sée au qua­trième rang mon­dial.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.