La Cons­ti­tuante rend le pays en­core plus in­stable

La Montagne (Vichy) - - France & Monde -

Le Venezuela s’est ré­veillé, hier, plus di­vi­sé que ja­mais, au len­de­main de l’élec­tion d’une toute puis­sante As­sem­blée cons­ti­tuante à la main du pré­sident Ni­co­las Ma­du­ro.

Le scru­tin a été mar­qué par des vio­lences qui ont fait dix morts, por­tant à plus de 120 le nombre to­tal de per­sonnes tuées en quatre mois de ma­ni­fes­ta­tions an­ti­gou­ver­ne­men­tales. Il a été boy­cot­té par l’op­po­si­tion pour la­quelle cette ins­ti­tu­tion ne vise qu’à pro­lon­ger le pou­voir de Ni­co­las Ma­du­ro dont le man­dat s’achève en 2019.

La Cons­ti­tuante de 545 membres, qui di­ri­ge­ra le pays pour une du­rée in­dé­ter­mi­née, doit s’ins­tal­ler de­main au siège du Parlement, do­mi­né de­puis 2016 par l’op­po­si­tion réunie au sein de la Table de l’uni­té dé­mo­cra­tique qui ne re­con­naît pas la nou­velle As­sem­blée.

Cette der­nière, qui se si­tue au­des­sus de tous les pou­voirs, y com­pris du pré­sident, doit ré­di­ger une Cons­ti­tu­tion rem­pla­çant celle pro­mul­guée en 1999 par le dé­funt pré­sident Hu­go Cha­vez.

Triom­phant, Ni­co­las Ma­du­ro a qua­li­fié d’historique le scru­tin au­quel ont par­ti­ci­pé se­lon les au­to­ri­tés plus de huit mil­lions d’élec­teurs, soit 41,5 % du corps élec­to­ral. Guère plus, ce­pen­dant, que les 7,6 mil­lions de voix réunies par l’op­po­si­tion, le 16 juillet, lors d’un ré­fé­ren­dum contre le pro­jet de Cons­ti­tuante.

PHOTO AFP

NI­CO­LAS MA­DU­RO. Triom­phant mal­gré tout.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.