Le cen­te­naire de la ba­taille de Pas­schen­daele

La Montagne (Vichy) - - 24 Heures -

HOM­MAGE SOLENNEL. Le Royaume-Uni et la Bel­gique ont ren­du hier hom­mage à la « bra­voure » des com­bat­tants de Pas­schen­daele, une des ba­tailles les plus san­glantes de la Grande Guerre, li­vrée il y a cent ans en Flandre-Oc­ci­den­tale (nord-ouest de la Bel­gique). La prin­ci­pale com­mé­mo­ra­tion du cen­te­naire s’est dé­rou­lée hier après-mi­di, au ci­me­tière mi­li­taire bri­tan­nique de Tyne Cot, près de Pas­schen­daele. Elle a réuni le roi des Belges, Phi­lippe, et la reine Ma­thilde, le prince Charles, le duc et la du­chesse de Cam­bridge, Wi­liam et Kate (photo AFP), ain­si que la Pre­mière mi­nistre The­re­sa May. « Nous nous sou­ve­nons non seule­ment pour la pluie qui tom­ba, la boue qui alour­dit les vi­vants et en­glou­tit les morts, mais aus­si pour le cou­rage et la bra­voure des hommes qui com­bat­tirent ici », a dé­cla­ré le prince Charles. Ap­pe­lée aus­si « Troi­sième Ba­taille d’Ypres », la ba­taille de Pas­schen­daele a op­po­sé les forces al­liées, prin­ci­pa­le­ment bri­tan­niques, ca­na­diennes et aus­tra­liennes, à l’ar­mée al­le­mande du 31 juillet au 6 no­vembre 1917. Le bi­lan de l’of­fen­sive bri­tan­nique se­ra l’un des plus san­glants de la guerre d’usure sur le front oc­ci­den­tal, avec plus de 250.000 tués cô­té bri­tan­nique (dont 40.000 dis­pa­rus) et au moins au­tant cô­té al­le­mand.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.