« De belles par­ties, c’est ma­gni­fique à voir »

La Montagne (Vichy) - - Les Masters À Montluçon - Propos re­cueillis par Tan­guy Ol­li­vier

Jean-Luc Ro­bert est le consul­tant pé­tanque de la chaîne L’Équipe, qui re­trans­met les Mas­ters. Il com­men­te­ra l’étape de Mont­lu­çon avec le jour­na­liste Xavier Ri­che­fort.

La pé­tanque passe-t-elle bien à la té­lé­vi­sion ? Ah oui ! De belles par­ties, c’est ma­gni­fique à voir. Il se passe tou­jours des trucs dif­fé­rents au ni­veau de la tac­tique de jeu, de l’émo­tion, des ter­rains qui ne sont pas for­cé­ment les mêmes d’une ma­ni­fes­ta­tion à l’autre. C’est un sport ex­tra­or­di­naire à re­gar­der. D’ailleurs si ça fait au­tant d’au­dience, c’est parce que c’est fa­bu­leux. Quand je com­pare à d’autres sports… À Ro­land­Gar­ros vous re­gar­dez par­fois des mecs se ren­voyer la balle jus­qu’à ce qu’elle sorte du ter­rain… Et les étapes de plat sur le Tour de France, où on re­garde des types pé­da­ler toute la jour­née ? Je veux bien, mais… Avec la pé­tanque, l’offre est di­ver­si­fiée entre ceux qui pointent, ceux qui tirent…

Vous ar­ri­vez à vous en­flam­mer pen­dant les par­ties ? Ah moi, oui ! Après ça dé­pend des par­ties. Je viens de com­men­ter l’Eu­ro­pé­tanque de Nice, on s’est re­trou­vé avec deux équipes mal­gaches et la fi­nale a du­ré quatre mènes, sans rien d’ex­tra­or­di­naire. Mais ce­la n’ar­rive pas aux Mas­ters où l’on re­trouve les meilleurs joueurs du monde.

Com­bien de té­lé­spec­ta­teurs suivent les Mas­ters ? Je sais qu’on fait en moyenne 400.000 à 500.000 té­lé­spec­ta­teurs par étape. Et l’an pas­sé pour la fi­nale qui était re­trans­mise en di­rect, on a eu des pics à plus de 800.000. Si la par­tie (rem­por­tée 13 à 0 par l’équipe de Phi­lippe Su­chaud, NDLR) avait été plus dis­pu­tée, je pense qu’on au­rait pu at­teindre le mil­lion. C’est ex­tra­or­di­naire.

Quel est votre rôle en tant que consul­tant ? Je suis là pour ap­por­ter des ex­pli­ca­tions tac­tiques, es­sayer de voir un peu les er­reurs qui sont faites. Je tra­vaille avec Xavier Ri­che­fort qui est un ex­cellent jour­na­liste. Il est ar­ri­vé en ne con­nais­sant rien du tout à la pé­tanque et main­te­nant il maî­trise tel­le­ment que bien­tôt il n’au­ra plus be­soin de moi !

La pé­tanque a-t-elle l’étoffe d’un sport olym­pique ? On l’es­père ! Si ef­fec­ti­ve­ment les Jeux olym­piques sont or­ga­ni­sés à Pa­ris en 2024, on a une chance que la pé­tanque soit au moins une épreuve de dé­mons­tra­tion. Le fait que ce soit un sport qui passe bien à la té­lé­vi­sion est un atout. La France a qua­si­ment ra­flé tous les titres mon­diaux ces der­nières an­nées. Alors si les JO ont lieu chez nous on ne com­pren­drait pas bien que la pé­tanque ne soit pas au moins en dé­mons­tra­tion.

« On es­père voir la pé­tanque aux Jeux olym­piques en 2024 »

PHOTO JEAN-LOUIS GORCE

CONSUL­TANT. Jean-Luc Ro­bert la se­maine der­nière lors de l’étape des Mas­ters de Cler­montFer­rand qu’il a com­men­tée pour la chaîne L’Équipe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.