La SNCF som­mée de s’ex­pli­quer

Après la panne de si­gna­li­sa­tion qui blo­quait la gare Mont­par­nasse de­puis di­manche

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

La panne de si­gna­li­sa­tion à Pa­ris-Mont­par­nasse a été ré­pa­rée, a af­fir­mé, hier, la SNCF, à la­quelle le gou­ver­ne­ment a de­man­dé des comptes pour cet in­ci­dent qui a pro­vo­qué une pa­gaille monstre de­puis di­manche.

La SNCF a an­non­cé, hier, avoir ré­pa­ré dans la nuit de lun­di à mar­di la panne qui af­fec­tait le poste de si­gna­li­sa­tion de Vanves, à la sor­tie sudouest de Pa­ris, pro­met­tant un re­tour à la nor­male du tra­fic au­jourd’hui sur Pa­ris­Mont­par­nasse. « L’ins­tal­la­tion en ques­tion est ré­pa­rée », a dé­cla­ré le di­rec­teur gé­né­ral ad­joint de SNCF Ré­seau, Mat­thieu Cha­ba­nel, ajou­tant que ce­la per­met­tait « une amé­lio­ra­tion des condi­tions de cir­cu­la­tion », no­tam­ment en termes de ré­gu­la­ri­té.

Mais le gou­ver­ne­ment a haus­sé le ton, en exi­geant de la com­pa­gnie, qui n’a pas en­core chif­fré le coût de cet épi­sode, qu’elle s’ex­plique sur les per­tur­ba­tions et leurs ré­per­cus­sions. « J’ai de­man­dé un rap­port aux deux pré­si­dents de la SNCF (Guillaume Pé­py pour la SNCF et Pa­trick Jean­tet pour SNCF Ré­seau, NDLR) pour la fin de la se­maine car je pense que la si­tua­tion n’est pas sa­tis­fai­sante », a an­non­cé la mi­nistre des Trans­ports, Éli­sa­beth Borne.

« 100.000 per­sonnes voya­geaient sur ces lignes de­puis 48 heures, 7.000 n’ont pas pu trou­ver de so­lu­tion. C’est évi­dem­ment in­con­ce­vable et pas ac­cep­table pen­dant ces pé­riodes de va­cances », a tan­cé le se­cré­taire d’État au mi­nis­tère de l’Éco­no­mie, Ben­ja­min Gri­veaux. « La mo­der­ni­sa­tion du ré­seau est in­dis­pen­sable afin d’évi­ter qu’à l’ave­nir ce type de si­tua­tion ne se re­pro­duise », a­t­il ajou­té, re­con­nais­sant, comme la SNCF elle­même, qu’« il y a eu de gros pro­blèmes de com­mu­ni­ca­tion ».

Dé­faut d’iso­le­ment

À la gare Mont­par­nasse, qui des­sert l’ouest et le sud­ouest de la France, l’am­biance était plus calme que ces der­niers jours hier ma­tin. De nom­breux em­ployés de la SNCF ai­guillaient les voya­geurs, qui ap­pré­hen­daient de voir leur train re­tar­dé ou an­nu­lé.

Une cin­quan­taine de tech­ni­ciens ont été mo­bi­li­sés la nuit d’avant­hier à hier pour dé­ter­mi­ner l’ori­gine de la panne. Pour per­mettre les in­ves­ti­ga­tions, la SNCF avait fer­mé la gare de Mont­par­nasse de 22 heures à 6 heures. Ver­dict : il s’agis­sait d’un « dé­faut d’iso­le­ment dans une ali­men­ta­tion du poste », soit un dé­faut phy­sique de câble, qui ris­quait d’al­té­rer le bon fonc­tion­ne­ment du poste et des feux de si­gna­li­sa­tion.

Dans la nuit d’hier à au­jourd’hui, la SNCF de­vait ef­fec­tuer des vé­ri­fi­ca­tions tech­niques « pour rou­vrir tous les iti­né­raires dans des condi­tions par­faites de sé­cu­ri­té et de ré­gu­la­ri­té », a pré­ci­sé le di­rec­teur gé­né­ral ad­joint de SNCF Ré­seau.

« In­con­ce­vable […] pen­dant ces pé­riodes de va­cances »

PHOTO AFP

PA­GAILLE. Les agents de la SNCF à l’écoute des voya­geurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.