A bord du train tou­ris­tique, là où au­cune route ne passe…

La Montagne (Vichy) - - Estivités -

Entre Lan­geac et Lan­gogne, la ligne de che­min de fer suit les méandres de l’Al­lier.

Pour dé­cou­vrir les gorges, me­su­rer les quatre an­nées de tra­vail des ou­vriers bâ­tis­seurs, un train tou­ris­tique re­prend du ser­vice tous les étés. Sa vi­tesse de pointe ne dé­passe pas les 30 km/h et tombe à 10 km/h à l’ap­proche des plus beaux sites, dont l’em­blé­ma­tique cha­pelle de Saint­Ju­lien­des­Chazes, « la plus pho­to­gra­phiée », sou­ligne au pas­sage du train, Louis, le com­men­ta­teur.

De sa ca­bine, mi­cro en main, il pro­pose une vi­site gui­dée au fil de la pro­gres­sion, tant à l’al­ ler qu’au re­tour. C’est ain­si que le voya­geur ap­prend que le via­duc le plus im­pres­sion­nant se si­tue à Cha­peau­roux, qu’il se com­pose de 28 arches de 12 mètres d’ou­ver­ture… Louis s’at­tarde aus­si sur le bar­rage de Pou­tès, parle du « ra­dier de l’aigle « », de la poudre noire pour creu­ser les tun­nels, des pe­tites plages de sable fin, du pont Eif­fel, du vieil Al­lier, des « châ­teaux de ro­cher », du sau­mon…

NA­TURE. Le train tou­ris­tique per­met d’ap­pro­cher l’une des der­nières ri­vières sau­vages d’Eu­rope.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.