Re­por­tage royal chez les Bour­bon

La Montagne (Vichy) - - Allier Actualité - An­toine De­la­cou

Comment l’aris­to­cra­tie en­tre­tient-elle ses vieilles pierres ? C’est ce que le ma­ga­zine Zone In­ter­dite (M6) a vou­lu sa­voir en fil­mant pen­dant dix-huit mois la vie de Charles-Hen­ri de Lob­ko­wicz.

Jour­na­liste pour Zone

In­ter­dite, le ma­ga­zine do­mi­ni­cal de la chaîne M6, Éli­sa­beth Bou­teiller a pis­té Charles­Hen­ri de Lob­ko­wicz pour un re­por­tage qui au­ra du­ré la ba­ga­telle d’un an et de­mi.

Après des sé­quences fil­mées à Pa­ris, à Ve­nise ou no­tam­ment dans un train my­thique, l’Orient­Express, ce tour­nage au long­cours a trou­vé son épi­logue dans l’Al­lier.

« Il est at­ta­chant, ou­vert, ex­cen­trique… » « Moi, je suis un ter­rien »

Ter­mi­nus, tout le monde des­cend à Bes­son où le prince de Bour­bon pos­sède cinq châ­teaux. Par­mi ces té­moins du pas­sé, la for­te­resse de Four­chaud (XVe siècle) où les ca­mé­ras de la chaîne ont mu­sar­dé sa­me­di der­nier.

Du­rant ces dix­huit mois de tour­nage, Éli­sa­beth Bou­teiller ra­conte qu’elle a trou­vé le des­cen­dant des rois de France plu­tôt bon prince : « Il est at­ta­chant, ou­vert, ex­cen­trique ! C’est un ex­cellent “client”, comme on dit ».

Pour M6, ce­lui à qui l’on peut don­ner du « mon­sei­gneur » et du « votre altesse » est aus­si un su­jet : « Au­de­là de son por­trait, j’aborde une ques­tion de fond, confie la jour­na­liste. Comment l’aris­to­cra­tie fait­elle pour en­tre­te­nir ses vieilles pierres, son pa­tri­moine, au XXIe siècle ? ».

Élé­ment de ré­ponse à Bes­son où Charles­Hen­ri de Lob­ko­wicz a créé une as­so­cia­tion de sau­ve­garde du châ­teau de Four­chaud, dont des bé­né­voles ont été in­ter­viewés par M6. Face à la ca­mé­ra, le mo­ment idéal pour le prince d’adou­ber pu­bli­que­ment son at­ta­che­ment au Bour­bon­nais.

Le Bour­bon­nais ? Une très vieille af­faire dy­nas­tique. Celle des Bour­bons, fief ori­gi­nel de l’au­guste fa­mille de Charles­Hen­ri de Lob­ko­wicz : « Mes ra­cines sont ici, pro­clame­t­il. J’aime ce ter­ri­toire, ses ha­bi­tants, ses pay­sages. Moi, je suis un ter­rien. Chaque ma­tin, quand je suis à Bes­son, je me pro­mène deux heures dans la cam­pagne avec mes chiens. Mon am­bi­tion, c’est de contri­buer à va­lo­ri­ser le bâ­ti ex­cep­tion­nel du Bour­bon­nais. Les gens ici l’ont com­pris : il ne pour­ra être connu et re­con­nu que grâce à son pa­tri­moine ».

Quant aux té­lé­spec­ta­teurs, aris­to­crates ou ro­tu­riers, ils pour­ront connaître ou re­con­naître Charles­Hen­ri de Lob­ko­wicz en trô­nant sur leur ca­na­pé pour vi­sion­ner

Zone In­ter­dite, le di­manche 3 sep­tembre, à 20 h 50.

PHO­TO FRAN­ÇOIS-XA­VIER GUTTON

ZONE IN­TER­DITE. Charles-Hen­ri de Lob­ko­wicz est prince. C’est aus­si un su­jet. La jour­na­liste Éli­sa­beth Bou­teiller (à l’ar­rière-plan) l’a sui­vi pen­dant dix-huit mois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.