Re­trou­vé mort sur un che­min d’Is­soire

Dé­cès mys­té­rieux d’un tren­te­naire près de l’au­to­route A75

La Montagne (Vichy) - - Région Faits Divers - Ju­lien Al­lain et Sté­phane Bar­noin

Un Al­ti­li­gé­rien de 31 ans est dé­cé­dé, hier après-mi­di, sur un che­min à Is­soire. Les causes de sa mort res­tent pour l’ins­tant in­con­nues. Une en­quête est ou­verte.

Wil­fried Bau­bel in­ter­ve­nait sur le chan­tier du ly­cée pro­fes­sion­nel Sain­teC­laire De­ville, à Is­soire. Hier, en dé­but d’après­mi­di, il au­rait dé­ci­dé d’al­ler faire une pause dé­jeu­ner à l’ombre, un peu plus loin, avec l’un de ses col­lègues.

Les deux hommes, par­tis à pied, se sont semble­t­il en­dor­mis au bord d’un che­min, en contre­bas de l’A75, au ni­veau de la sor­tie n° 13. À son ré­veil, le col­lègue du tren­te­naire s’aper­çoit que ce­lui­ci a dis­pa­ru. Il dé­cide donc de re­ve­nir sur le chan­tier, si­tué à une cen­taine de mètres de là. Sans suc­cès.

Un té­moin clé re­cher­ché

L’ou­vrier fait de­mi­tour, cette fois dans le four­gon de l’en­tre­prise. De re­tour sur le che­min, il aper­çoit Wil­fried Bau­bel al­lon­gé sur le sol, vi­si­ble­ment in­cons­cient. Un vé­té­tiste est en train de lui pro­di­guer un mas­sage car­diaque.

Les pom­piers et une équipe mé­di­cale du Smur prennent le re­lais. Mais mal­gré leurs ef­forts, cet homme de 31 ans, ori­gi­naire de Ville­neuve­d’Al­lier (Haute­Loire), ne se­ra pas ré­ani­mé. À ce stade, les cir­cons­tances et les causes exactes du dé­cès res­tent to­ta­le­ment mys­té­rieuses. « Des ec­chy­moses ont été re­le­vées sur le corps, mais de gros points d’in­ter­ro­ga­tion per­sistent, in­dique Éric Maillaud, le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique de Cler­mont­Fer­rand. Ces traces pro­viennent­elles de vio­lences ? La vic­time a­t­elle été per­cu­tée par un vé­hi­cule qui a pris la fuite ? Sa mort est­elle ac­ci­den­telle ? Pour l’ins­tant, on ne le sait pas. C’est la rai­son pour la­quelle une au­top­sie a été or­don­née (elle se­ra pra­ti­quée au­jourd’hui, NDLR )».

Hier après­mi­di, les tech­ni­ciens en iden­ti­fi­ca­tion cri­mi­nelle ont lon­gue­ment ar­pen­té le che­min, à la re­ cherche d’in­dices. Les gen­darmes lo­caux, de leur cô­té, tentent de re­trou­ver la trace du vé­té­tiste qui se se­rait por­té au se­cours de Wil­fried Bau­bel. L’homme a en ef­fet quit­té les lieux à l’ar­ri­vée des se­cours.

Plus lar­ge­ment, toute per­sonne sus­cep­tible de li­vrer des in­for­ma­tions utiles à l’en­quête peut contac­ter la com­pa­gnie d’Is­soire en té­lé­pho­nant au 04.73.89.13.54.

PHO­TO J. A.

EN­QUÊTE. Hier après-mi­di, les tech­ni­ciens en iden­ti­fi­ca­tion cri­mi­nelle ont lon­gue­ment re­cher­ché des in­dices sur le che­min où le corps sans vie a été dé­cou­vert.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.