Le conjoint violent écope d’un an de pri­son ferme

La Montagne (Vichy) - - Région Faits Divers - Émi­lie Zaugg

« Elle était ha­billée un peu trop court à mon goût par rap­port au voi­sin »

Mar­di, 17 h 45. Les gen­darmes ar­rivent au do­mi­cile d’un couple de Thier­nois. Ma­dame et son en­fant âgé de 3 ans ont été vio­len­tés. Les mi­li­taires in­ter­pellent mon­sieur, to­ta­le­ment ivre.

Ju­gé, hier, en com­pa­ru­tion im­mé­diate de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Cler­mont­Fer­rand, l’homme de 52 ans, dé­jà condam­né deux fois pour vio­lences conju­gales, a ten­té de mi­ni­mi­ser.

« Elle était ha­billée un peu trop court à mon goût par rap­port au voi­sin. On s’est en­gueu­lé, je l’ai bous­cu­lée. Le pe­tit, je ne l’ai ja­mais frap­pé », ex­plique­t­il.

« Am­biance moyen­âgeuse »

Au­cune ITT n’a été pres­crite au pe­tit gar­çon. Il a néan­moins dé­cla­ré spon­ta­né­ment aux gen­darmes qu’il a été « ta­pé par son pa­pa ».

Sa mère, qui n’a pas dé­po­sé plainte, a quant à elle re­çu trois jours d’ITT. Elle porte de mul­tiples marques. Mais se­lon son com­pa­gnon : « Quand elle a bu, elle tombe, c’est pour ça qu’elle est mar­quée. »

Fran­çoise Cha­de­faux, re­ pré­sen­tante du mi­nis­tère pu­blic, a re­quis deux ans d’em­pri­son­ne­ment, dont dix mois as­sor­tis d’un sur­sis avec mise à l’épreuve com­por­tant une in­ter­dic­tion de contact avec sa com­pagne et son fils. « Battre son conjoint fait par­tie du mode de fonc­tion­ne­ment de mon­sieur, a­t­elle in­sis­té. Il vit dans une am­biance li­mite moyen­âgeuse. »

En dé­fense, Me In­na Sh­ve­da a plai­dé en fa­veur d’un sur­sis avec mise à l’épreuve car, « dans ce couple, tous les dif­fé­rends dé­coulent de l’al­cool ».

Le tri­bu­nal a condam­né Pas­cal Bas­tide à un an de pri­son ferme et a dé­cer­né un man­dat de dé­pôt. Le quin­qua­gé­naire est par­ti en pri­son im­mé­dia­te­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.