L’Al­lier des Ch’tis se­lon San­die et Mi­ckaël

La Montagne (Vichy) - - Dompierre - Sologne Vivre Son Pays -

Un couple sa­li­gnois, San­die et Mi­ckaël Pe­tit, a dé­ci­dé de chan­ger de cap dans sa vie pro­fes­sion­nelle. Pour­quoi ont­ils sou­hai­té vivre cette aven­ture ?

Ce­la fait main­te­nant presque 15 ans qu’ils ont quit­té le Nord pour le Bourbonnais, pour des rai­sons pro­fes­sion­nelles.

À leur ar­ri­vée à Pier­re­fitte­sur­Loire, ils ont tout de suite été sé­duits par le cadre, l’en­vi­ron­ne­ment et le cli­mat de la ré­gion, très dif­fé­rent de leur ré­gion na­tale !

Ba­raque à frites

Au bout de quelques an­nées, ils ont dé­ci­dé d’y fon­der leur fa­mille et de s’ins­tal­ler à Sa­li­gny­surRou­don.

Mal­gré ce­la, le Nord reste an­cré en eux et le manque de la « ba­raque à frites » s’est vite fait res­sen­tir. Le res­sen­ti est de­ve­nu une idée et l’idée s’est trans­for­mée en re­con­ver­sion pro­fes­sion­nelle.

Réunir l’Al­lier, leur ré­ gion d’adop­tion, avec celle de leur coeur était es­sen­tiel, d’où le nom « L’Al­lier des Ch’tis ».

L’Au­vergne étant riche en pro­duits du ter­roir au­then­tiques et sa­vou­reux, leur carte ne pou­vait se com­po­ser que de pro­duits frais cui­si­nés à la fa­çon du nord.

La carte se­ra com­po­sée de pro­duits frais pro­ve­nant des ar­ti­sans, com­mer­çants et pro­duc­teurs lo­caux : pommes de terre, sau­cisse, mer­guez, an­douillette, steak ha­ché et bur­ger mai­son. D’autres spé­cia­li­tés se­ront ajou­tées ponc­tuel­le­ment se­lon les sai­sons.

Bien en­ten­du, leurs frites fraîches se­ront cuites à la graisse de boeuf et se­ront ac­com­pa­gnées d’une grande va­rié­té de sauces ty­piques des fri­te­ries, ain­si que de bières belges, ch’tis ou de la ré­gion bour­bon­ naise. Au­cun pro­duit sur­ge­lé ou conge­lé.

Après avoir sui­vi plu­sieurs for­ma­tions obli­ga­toires pour la te­nue d’une fri­te­rie am­bu­lante, après avoir fait l’ac­qui­si­tion, dans le Nord, d’un ca­mion tout équi­pé, ils sont en­fin prêts à com­men­cer leur tour­née.

La tour­née (de 18 h 30 à 22 heures) se dé­rou­le­ra de la ma­nière suivante : un lun­di sur 2, Sa­li­gny­surRou­don (se­maine paire)/ Beau­lon (se­maine im­paire) ; mar­di, Thiel­sur­Aco­lin ; mer­cre­di, Diou ; jeu­di, Che­vagnes ; ven­dre­di, Ja­li­gny­sur­Besbre ; le sa­me­di mi­di et soir et le di­manche mi­di, la fri­te­rie se dé­place sur les lieux d’évé­ne­ments pri­vés, spor­tifs ou pro­fes­sion­nels ; di­manche, Vau­mas.

èP­ra­tique. Ren­sei­gne­ments : fa­ce­book « Fri­te­rie l’Al­lier des Ch’tis » ; adresse mail, fri­te­rie.al­lier.chtis@orange.fr ; tél.06.77.18.53.37. Ou­ver­ture lun­di 7 août, à Sa­li­gny, au mar­ché cou­vert.

RE­CON­VER­SION. A bord de leur fri­te­rie am­bu­lante, San­die et Mi­ckaël Pe­tit vont sillon­ner les routes de la So­logne bour­bon­naise.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.