Greig Laid­law, le choix de l’évi­dence

Le de­mi de mê­lée a com­men­cé sa pré­pa­ra­tion avec l’ASM de­puis le dé­but de la se­maine

La Montagne (Vichy) - - Sports Auvergne L’ - Jean-Fran­çois Nu­nez

Greig Laid­law a com­men­cé sa pré­pa­ra­tion avec l’ASM de­puis le dé­but de cette se­maine. Le club compte sur son ex­pé­rience, son lea­der­ship, son ta­lent et sa po­ly­va­lence.

L’ex­pé­rience, le lea­der­ship, le ta­lent, la po­ly­va­lence. Avec Greig Laid­law, Cler­mont a l’em­bar­ras du choix. Il est vrai que le de­mi de mê­lée in­ter­na­tio­nal aux 61 sé­lec­tions avec l’Ecosse cu­mule les avan­tages. Ce­lui d’une car­rière mar­quée par les matchs de haut ni­veau donc, une ca­pa­ci­té à me­ner un groupe, la maî­trise du poste et la fa­cul­té à jouer nu­mé­ro 10 aus­si.

A l’en­traî­ne­ment de­puis le dé­but de cette se­maine avec ses nou­veaux co­équi­piers cler­mon­tois, l’an­cien de Glou­ces­ter prend pe­tit à pe­tit ses marques. Sur le ter­rain, dans la ville et dans sa nou­velle vie. « Je crois que ce club pra­tique le rugby qu’il faut quand on aime jouer l’attaque, ré­pond­il. Ce­la tra­vaille dur, mais ce­la se passe bien. Joueurs, membres du staff, tout le monde est heu­reux après la vic­toire en Top 14, mais on s’est re­mis au tra­vail. »

Sé­duit par le pro­jet de jeu, le style et l’état d’es­prit de l’ASM, Laid­law a fait le pa­ri de l’étran­ger à 31 ans. Son ba­gage est suf­fi­sam­ment étof­fé et large pour lui per­mettre de re­le­ver le gant et de se fondre dans le col­lec­tif et le pro­jet de jeu. Une plus­va­lue pour Franck Azé­ma.

« Il va beau­coup nous ame­ner, té­moigne le tech­ni­cien. Il re­vient d’une tour­née avec les Lions et dis­pose d’un ca­pi­tal ex­pé­rience énorme. Il va ap­por­ter de la concur­rence à la mê­lée, créer de l’ému­la­tion et of­frir des op­por­tu­ni­tés aus­si. Je ne m’in­ter­dis pas d’ali­gner une char­nière Par­ra­Laid­law, mais il faut qu’ils soient com­plé­men­taires bien sûr. Sur le pa­pier, c’est fai­sable. Je ne vois pas de rai­son de ne pas le faire. Ou­vreur, c’est un poste où il n’a ja­mais joué par dé­faut. »

Une op­por­tu­ni­té qui n’ar­ri­ve­ra peut­être ja­mais, mais qui ne re­bute pas le nou­veau Cler­mon­tois. « Pour­quoi pas, dit­il. Mor­gan est un très grand joueur. Mais il y a d’autres très bons nu­mé­ros 9 et 10 à Cler­mont. Pour moi, c’est ex­ci­tant d’être dans cet ef­fec­tif. »

Et conforme à ses at­tentes et aux nom­breuses in­for­ma­tions gla­nées au­près de Vern Cot­ter, l’an­cien sé­lec­tion­neur du XV du Char­don qu’il n’a pas man­qué de son­der. « Il ne m’a dit que du bien de Cler­mont, du pro­fes­sion­na­lisme du club et de cette ville qui est der­rière son équipe. Après, mon choix a été vite fait. C’était une évi­dence. »

« De très bons nu­mé­ros 9 et 10 à Cler­mont »

PHO­TO PIERRE COUBLE

IN­TÉ­GRA­TION. Greig Laid­law se fa­mi­lia­rise avec ses nou­veaux co­équi­piers et aus­si les axes du jeu prô­né par l’ASM. Un style sé­dui­sant et of­fen­sif comme il l’aime.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.