Après d’âpres dis­cus­sions

Le pre­mier vo­let adop­té au Par­le­ment

La Montagne (Vichy) - - France & Monde -

Fin du pre­mier cha­pitre pour la confiance dans la vie politique : le Par­le­ment a dé­fi­ni­ti­ve­ment adop­té, hier, le pro­jet de loi in­ter­di­sant les em­plois de col­la­bo­ra­teurs fa­mi­liaux ou sup­pri­mant l’in­dem­ni­té de frais de man­dat, avec un ul­time vote mas­sif de l’As­sem­blée.

L’

exa­men du se­cond texte de mo­ra­li­sa­tion, or­ga­nique, qui pré­voit de sup­pri­mer la ré­serve par­le­men­taire, a été ren­voyé pour son adop­tion dé­fi­ni­tive au 9 août, un point li­ti­gieux ayant em­pê­ché un ac­cord entre As­sem­blée et Sé­nat.

Ces deux pro­jets de loi, pré­pa­rés par l’ex­garde des Sceaux Fran­çois Bay­rou, et concré­ti­sant cer­tains en­ga­ge­ments du can­di­dat Ma­cron après une cam­pagne mar­quée par les af­faires, ont été âpre­ment dis­cu­tés ces trois der­nières se­maines.

Le vote dé­fi­ni­tif du pro­jet de loi or­di­naire (lire ci­des­sous), ap­plau­di de­bout par la ma­jo­ri­té, a été ac­quis par 383 voix (LREM, MoDem, la ma­jo­ri­té des LR et PS) contre 3, et 48 abs­ten­tions (LFI, PCF, FN).

La veille, une très large ma­jo­ri­té des sé­na­teurs s’était éga­le­ment pro­non­cée pour, après un ac­cord, mar­di, en com­mis­sion mixte sur une ver­sion com­mune, qui re­pre­nait cer­tains ajouts de la Haute As­sem­blée.

Ce­pen­dant, la der­nière séance dans l’hé­mi­cycle sur ce texte, avec le pré­sident de l’As­sem­blée Fran­çois de Ru­gy au per­choir, a été par­fois agi­tée, dans la li­gnée de cer­tains pré­cé­dents dé­bats, émaillés d’in­ci­dents et sus­pen­sions de séance. À un jour près, « 230 ans après avoir abo­li les pri­vi­lèges des nobles, il est peut­être temps de mettre fin à ceux des par­le­men­taires », a ain­si lan­cé Sa­cha Hou­lié, 28 ans, vi­ce­pré­sident (LREM) de l’As­sem­blée et avo­cat, ce qui a in­di­gné d’autres groupes.

« Dé­ma­go­gie et po­pu­lisme »

« Chaque fois qu’on évoque les pri­vi­lèges, on fait avan­cer la dé­ma­go­gie et le po­pu­lisme », a ré­tor­qué le construc­tif Mi­chel Zum­kel­ler. Do­mi­nique Po­tier (PS/Nou­velle gauche) s’est dit « si­dé­ré » par ces pro­pos d’un LREM se pré­sen­tant comme un « che­va­lier blanc ».

Sé­bas­tien Ju­mel (PCF) a aus­si ju­gé que la no­mi­na­tion au Con­seil consti­tu­tion­nel de Mi­chel Mer­cier (MoDem), qui a em­ployé sa fille comme as­sis­tante par­le­men­taire, pra­tique dé­sor­mais in­ter­dite, « sème le trouble ».

AFP

SA­CHA HOU­LIÉ. Vice-pré­sident (LREM) de l’As­sem­blée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.