SE­MI-LI­BER­TÉ

La Montagne (Vichy) - - Région Faits Divers -

Amé­na­ge­ment. Un condam­né peut ob­te­nir un pla­ce­ment en quar­tier de se­mi-li­ber­té dans le cadre d’un amé­na­ge­ment de peine pré­pa­ré avec le ser­vice pé­ni­ten­tiaire d’in­ser­tion et de pro­ba­tion (Spip). La me­sure est ac­cor­dée sous condi­tions par le juge d’ap­pli­ca­tion des peines. Dé­rou­le­ment. Un dé­te­nu en se­mi-li­ber­té reste écroué (Riom com­porte un bâ­ti­ment dé­dié de vingt places). La jour­née, il quitte l’éta­blis­se­ment pour tra­vailler ou suivre une for­ma­tion et s’in­ves­tir dans un pro­jet de ré­in­ser­tion concret. Le soir, il ré­in­tègre la pri­son pour la nuit. Le week-end, le dé­te­nu ne peut quit­ter l’éta­blis­se­ment que s’il a ob­te­nu une per­mis­sion de sor­tie. Ré­vo­ca­tion. Le non-res­pect des ho­raires ou la non-ré­in­té­gra­tion de l’éta­blis­se­ment peuvent être consi­dé­rés comme une éva­sion. Ce qui en­traîne des pour­suites pé­nales, la ré­vo­ca­tion de la me­sure de se­mi-li­ber­té et la ré­in­car­cé­ra­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.