Ney­mar « rêve plus grand » à Pa­ris

La su­per­star bré­si­lienne a ré­vé­lé hier les rai­sons de son ar­ri­vée au Pa­ris Saint­Ger­main « Je vou­lais un plus grand dé­fi » : la su­per­star bré­si­lienne Ney­mar a dé­bar­qué, hier, dans la ca­pi­tale pour épou­ser – dé­jà – le slo­gan de son nou­veau club, le Pa­ris S

La Montagne (Vichy) - - Sports L'actu Nationale -

« Ney­mar va contri­buer à rem­plir les stades de L1 »

Il est là ! L’at­ta­quant bré­si­lien de 25 ans, cos­tume cra­vate de marque et cas­quette si­glée Ney­mar Jr à Pa­ris, a fait ir­rup­tion vers 13 h 40 dans la salle de presse du Parc des Princes, sous le cré­pi­te­ment in­ces­sant des flashes des pho­to­graphes : « Très très heu­reux », ont été les pre­miers mots du ca­pi­taine de la Se­le­çao, dé­ten­du et à l’aise au long de la confé­rence de presse.

Ney­mar, ha­bi­tué aux hon­neurs de­puis ses 18 ans, n’est pas de­ve­nu pour rien le joueur le plus cher de l’his­toire, ar­ra­ché à Bar­ce­lone contre les 222 mil­lions d’eu­ros de sa clause li­bé­ra­toire.

Au len­de­main de l’of­fi­cia­li­sa­tion de sa si­gna­ture pour cinq ans au Pa­ris SG, Ney­mar a donc quit­té la Ca­ta­logne pour re­joindre la Ville Lu­mière.

Bain de foule

De son dé­part de son do­mi­cile ca­ta­lan peu avant 8 h 45, pour l’aé­ro­port de Bar­ce­lone, à son ar­ri­vée via un jet pri­vé au Bour­get, peu avant 11 heures, le chan­ge­ment de vie du Bré­si­lien a été sui­vi à la trace par le monde en­tier.

Ac­cueilli sur le tar­mac par Max­well, com­pa­triote et di­rec­teur spor­tif ad­joint, la nou­velle star du PSG a ral­lié le Parc des Princes en convoi, via un cro­chet et un stop de près d’une heure à l’hô­pi­tal amé­ri­cain de Neuilly.

Avant donc de li­vrer ses pre­miers mots. « Je veux quelque chose de plus grand, je veux un plus grand dé­fi », a pré­ci­sé le Bré­si­lien, ar­ri­vé à Pa­ris « pour l’am­bi­tion de ce club, très sem­blable à la mienne. »

« Ce­la a été l’une des dé­ci­sions les plus dif­fi­ciles de ma vie », at­il ajou­té.

« J’étais très bien à Bar­ce­lone, dans la ville, dans le club, ce­la a été un mo­ment avec beau­coup de ten­sions, de pen­sées sur ce que je de­vais faire de ma vie. Je laisse beau­coup d’amis der­rière mais le foot c’est ce­la, notre vie va très vite », a­t­il ex­pli­qué. Cet après­mi­di, à par­tir de 15 h 45, il se­ra pré­sen­té au pu­blic du Parc des Princes avant la re­prise de la sai­son en cham­pion­nat de France, avec un match face au pro­mu Amiens (17 h 15).

Ney­mar a pu me­su­rer sa po­pu­la­ri­té avec un bain de foule de trois mi­nutes à la sor­tie du Parc, avec fu­mi­gènes et cris hys­té­riques au pro­gramme.

Le Bré­si­lien, qui n’a plus joué au foot de­puis sa­me­di der­nier et un « cla­si­co » ami­cal contre le Real Ma­drid (3­2) à Mia­mi, et a plu­tôt en­chaî­né les vols longues dis­tances, sou­haite y faire ses pre­miers dribbles.

« Oui, je suis prêt à com­men­cer, si je peux de­main », a­t­il lan­cé.

La Ligue avait as­su­ré de son cô­té jeu­di qu’elle met­tait ses « ser­vices ju­ri­diques » à la dis­po­si­tion du club « pour que le contrat de Ney­mar soit ho­mo­lo­gué dans les meilleurs dé­lais ».

Et quel contrat ! Avec 30 mil­lions d’eu­ros de sa­laire net an­nuel se­lon les es­ti­ma­tions, Ney­mar de­vient le deuxième joueur le mieux ré­tri­bué au monde, der­rière les 38 mil­lions d’eu­ros de Car­los Te­vez en Chine, mais dé­sor­mais de­vant les deux monstres sa­crés Lio­nel Mes­si (25 au Bar­ça) et Cris­tia­no Ro­nal­do (23,6 au Real Ma­drid). En ver­sant la somme de 222 mil­lions d’eu­ros cor­res­pon­dant à la clause de ces­sion du joueur, le PSG a dé­bour­sé plus du double du pré­cé­dent mon­tant re­cord, le trans­fert de Paul Pog­ba de la Ju­ven­tus Tu­rin à Man­ches­ter Uni­ted il y a un an pour 105 mil­lions d’eu­ros (hors bo­nus).

Le 3e du Bal­lon d’Or 2015 der­rière les in­tou­chables Mes­si et CR7, consi­dé­ré de­puis quelques an­nées comme un joueur du Top 5 mon­dial, vient of­frir par son au­ra une ex­po­si­tion sans pré­cé­dent au cham­pion­nat de France en gé­né­ral et au PSG en par­ti­cu­lier, no­tam­ment sur les mar­chés asia­tiques et la­ti­noa­mé­ri­cains.

« Ney­mar a une va­leur spor­tive, mais il a aus­si une va­leur mar­ke­ting, une va­leur mé­dia­tique et une va­leur éco­no­mique. Il va contri­buer à rem­plir les stades de Ligue 1 et à faire mon­ter les au­diences », a ain­si sou­li­gné le di­rec­teur gé­né­ral exé­cu­tif de la Ligue (LFP), Di­dier Quillot, hier ma­tin sur Eu­rope 1.

Le pré­sident du club, Nas­ser Al­Khe­laï­fi, a en tout cas réus­si un énorme coup, après une sai­son qui a vu son équipe bru­ta­le­ment tom­ber de son pié­des­tal, et lui­même ris­quer d’être sur la sel­lette : Mo­na­co a bri­sé sa sé­rie de quatre titres de cham­pion consé­cu­tif, et le PSG s’est fait éli­mi­ner dès les 8e de fi­nale de Ligue des cham­pions par le FC Bar­ce­lone et sa fa­meuse « re­mon­ta­da » (4­0, 1­6), dont l’ac­teur ma­jeur avait été... Ney­mar.

Le club de la ca­pi­tale avait dé­jà ten­té de l’at­ti­rer il y a un an, mais ce der­nier avait fi­na­le­ment pré­fé­ré pro­lon­ger au Bar­ça jus­qu’en 2021.

NEY­MAR. En marge de la confé­rence de presse, le Bré­si­lien a fou­lé la pe­louse du Parc pour dé­mon­trer, si be­soin en était, tout son ta­lent dans l’art de ma­nier le bal­lon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.