La jus­tice pro­nonce deux non­lieux

Après les plaintes de l’ex­tra­der contre la banque

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités «l -

Pour les juges d’ins­truc­tion, la So­cié­té Gé­né­rale n’a pas ma­ni­pu­lé la jus­tice dans l’af­faire Ker­viel : ils ont re­quis deux non-lieux dans les en­quêtes ou­vertes après les plaintes de l’ex-tra­der contre la banque, un re­vers qui com­pro­met sa de­mande de ré­vi­sion de son pro­cès.

Les ma­gis­trats ins­truc­teurs ont ren­du un pre­mier non­lieu, le 6 juillet, dans l’en­quête ou­verte pour « su­bor­na­tion de té­moin », et un se­cond, le 25 juillet, dans la pro­cé­dure pour « es­cro­que­rie au ju­ge­ment » et « faux et usage de faux ». Ils ont sui­vi les ré­qui­si­tions du par­ quet de Pa­ris qui avait es­ti­mé, en dé­cembre, qu’« au­cun élé­ment ne va dans le sens d’une quel­conque ma­noeuvre frau­du­leuse du groupe ban­caire pour pe­ser sur le ré­sul­tat de l’en­quête ».

Pour l’an­cien opé­ra­teur de mar­ché, au­jourd’hui âgé de 40 ans et ac­cu­sé, en jan­vier 2008, en pleine tem­pête fi­nan­cière mon­diale, d’avoir fait perdre 4,9 mil­liards d’eu­ros à sa banque, l’en­jeu était im­por­tant : la jus­tice avait dé­ci­dé d’at­tendre le dé­noue­ment de l’en­quête pour « es­cro­que­rie au ju­ge­ment » pour se pro­non­cer sur un éven­tuel nou­veau pro­cès pé­nal, sou­hai­té par Jé­rôme Ker­viel qui a dé­po­sé une de­mande de ré­vi­sion de sa condam­na­tion à cinq ans de pri­son, dont trois ferme.

« Ce double échec ju­di­ciaire le prive de toute chance de suc­cès dans sa ten­ta­tive d’ob­te­nir la ré­vi­sion de son pro­cès », a ré­agi, hier, Jean Veil, avo­cat de la So­cié­té Gé­né­rale.

Le feuille­ton n’est pas ter­mi­né pour au­tant. L’an­cien tra­der et son avo­cat, Da­vid Koub­bi, sont ac­cu­sés d’avoir uti­li­sé lors d’une au­dience de­vant la cour d’ap­pel de Ver­sailles des en­re­gis­tre­ments d’une ma­gis­trate réa­li­sés à son in­su.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.