QUES­TIONS À NEY­MAR

Nou­vel at­ta­quant du PSG

La Montagne (Vichy) - - Sports L'actu Nationale -

Pour­quoi le PSG ?

A cause de l’am­bi­tion du club, qui res­semble à la mienne, de cher­cher à ga­gner, de cher­cher de nou­veaux dé­fis. Mon coeur m’a por­té vers ce club.

L’idée de de­ve­nir le joueur nu­mé­ro 1 à Pa­ris, ce que vous n’étiez pas à Bar­ce­lone, a-t-elle in­fluen­cé votre dé­ci­sion ?

Ce­la ne m’a pas in­fluen­cé, pas du tout. Mon en­vie de ve­nir jouer à Pa­ris était pour avoir un nou­veau dé­fi, quelque chose de dif­fé­rent, et pas parce que j’au­rais été mal à l’aise avec le fait d’être n°1 ou pas, je n’ai ja­mais re­cher­ché ce­la. Je viens cher­cher quelque chose de nou­veau, des titres, ce que ce club mé­rite. Je suis mo­ti­vé par un nou­veau dé­fi, je veux quelque chose de plus grand, me dé­pas­ser sans cesse.

Que ré­pon­dez-vous à ceux qui disent que votre dé­ci­sion est pu­re­ment fi­nan­cière ?

Ils ne savent rien du tout de ma vie. Je n’ai ja­mais été mo­ti­vé par l’ar­gent. La chose la plus im­por­tante est mon bon­heur et ce­lui de ma fa­mille. Je suis tou­jours mon coeur, in­dé­pen­dam­ment de l’ar­gent. C’est re­gret­table que des gens pensent ain­si.

A quel poste Unai Eme­ry compte-t-il vous uti­li­ser ?

Je ne sais pas en­core, je n’ai pas en­core dis­cu­té avec l’en­traî­neur. J’aime jouer, à n’im­porte quelle po­si­tion. Je veux être dans le onze, je joue­rais même gar­dien (rires).

Quel re­gard por­tez-vous sur le foot fran­çais ?

J’ai en­ten­du pas mal de gens par­ler de la Ligue 1 en ayant tort. J’ai par­lé avec ceux qui sont ici, j’ai vu des matchs : c’est un cham­pion­nat très dif­fi­cile.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.