Pa­ris dé­bute par une vic­toire Ney­mar par un triomphe au Parc des Princes

Ney­mar pré­sen­té aux sup­por­ters du PSG

La Montagne (Vichy) - - La Une -

« Je suis ve­nu ici pour un grand dé­fi. Pa­ris est ma­gique ! », a lan­cé Ney­mar au Parc des Princes, lors de sa pré­sen­ta­tion dans sa nou­velle en­ceinte, deux jours après l’of­fi­cia­li­sa­tion de son trans­fert au PSG pour un mon­tant re­cord de 222 mil­lions d’eu­ros.

er­ci (en fran­çais). Je suis très heu­reux. Je suis ve­nu pour un grand dé­fi. Je compte sur vous tous. Et je suis ve­nu ici ga­gner des tro­phées. Pa­ris est ma­gique ! », a lan­cé le nou­veau N°10 pa­ri­sien, aux cô­tés de Nas­ser AlK­he­laï­fi.

Le pré­sident du PSG, aux anges, avait lui aus­si été ac­cla­mé par la foule juste avant le Bré­si­lien, sur un po­dium aux cou­leurs rouge et bleu du club pa­ri­sien, avec l’ins­crip­tion « Bem­vin­do Ney­mar Jr » (bien­ve­nue, en por­tu­gais).

Puis il a lan­cé le tra­di­tion­nel « Ici c’est ? » com­plé­té d’un ru­gis­sant « Pa­ris ! » de la part des sup­por­ters, comme s’il avait be­soin de se faire adop­ter, mal­gré son sta­tut de po­ten­tiel Bal­lon d’or.

À la ma­nière des pré­sen­ta­tions en grande pompe des plus grands clubs es­pa­gnols, le Bré­si­lien a en­suite fait un tour du stade pour sa­luer chaque tri­bune de son nou­veau jar­din, en­voyant d’un coup de patte des di­zaines bal­lons aux sup­por­ters conquis. Bref, une pré­sen­ta­tion moins gla­mour que celle de Zla­tan Ibra­hi­mo­vic en 2012 au Tro­ca­dé­ro, mais en dé­fi­ni­tive plus au­then­tique.

Le Col­lec­tif Ul­tras Pa­ris (CUP), dé­jà très bruyant ven­dre­di aux abords du Parc des Princes, et qui avait pro­mis de « s’ex­plo­ser la voix » a te­nu son ser­ment du dé­but jus­qu’à la fin de la cé­ré­mo­nie. « Ney­mar, Ney­mar », a­il chan­té sur un air bré­si­lien connu (le re­frain « Bra­sil, Bra­sil » du stan­dard « Aqua­re­la do Bra­sil »). Sé­duit par la fer­veur in­can­des­cente de la cen­taine de sup­por­ters, « Ney » est res­té de longues mi­nutes de­vant eux, avant de conti­nuer son tour du stade, et de re­ve­nir fi­na­le­ment de nou­veau de­vant eux pour leur lan­cer son maillot.

Dès 15 heures, les sup­por­ters pa­ri­siens s’étaient mas­sés par cen­taines aux abords du stade. Le maillot ex­té­rieur, cou­leur jaune Bré­sil, était dé­jà om­ni­pré­sent, et les sup­por­ters étaient tou­jours aus­si nom­breux à faire la queue aux portes de la bou­tique du club, pour s’of­frir eux aus­si le maillot flo­qué du N°10 de Ney­mar Jr. Le Bré­si­lien avait dé­jà per­mis au PSG de vendre « plus de 10.000 maillots » en une seule jour­née.

À 15 h 24, le DJ fran­çais, Mar­tin Sol­veig, a fait chauf­fer les pla­tines de­vant des tri­bunes clai­rese­ mées, puis de plus en plus rem­plies au fur et à me­sure de la mon­tée en dé­ci­bels. Comme un clin d’oeil à la nou­velle re­crue, il a fi­ni sa pres­ta­tion sur le tube « I just came to say hel­lo » (Je suis juste ve­nir te dire sa­lut).

Non qua­li­fié

Non qua­li­fié pour la re­prise de la L1 contre Amiens, Ney­mar a dû re­gar­der ses nou­veaux par­te­naires de­puis les tri­bunes du Parc des Princes. Mais le pro­mu amié­nois, qui dis­pu­tait le pre­mier match de son his­toire en Ligue 1, peut pous­ser un pe­tit ouf de sou­la­ge­ment : la Ligue (LFP) a an­non­cé dans la nuit de ven­dre­di à sa­me­di qu’elle n’avait pas re­çu à temps le cer­ti­fi­cat in­ter­na­tio­nal de trans­fert (CIT), do­cu­ment obli­ga­toire pour l’ho­mo­lo­ga­tion de contrat.

Du coup, il fau­dra at­tendre pour voir le crack bré­si­lien à l’oeuvre. Dans huit jours à Guin­gamp ?

Ce contre­temps ad­mi­nis­tra­tif, qui gâche un peu la fête jusque­là or­ches­trée sans fausse note par le PSG, ré­sonne comme le der­nier coup de bâ­ton des ins­tances du foot­ball es­pa­gnol, cen­sées émettre le CIT. La Li­ga avait dé­jà pré­sen­té le PSG comme un « club­Etat » pra­ti­quant le « do­page fi­nan­cier » et an­non­cé son in­ten­tion de por­ter « l’af­faire Ney­mar » de­vant l’UEFA et les tri­bu­naux com­pé­tents.

FIER DE SON COUP. Le pré­sident du PSG, Nas­ser Al-Khe­laï­fi a pré­sen­té sa nou­velle re­crue, Ney­mar, aux sup­por­ters.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.