Chronique de l’in­exis­tant

La Montagne (Vichy) - - Magdimanche -

A la ra­dio, la chro­no­bio­lo­giste Claire Le­conte nous en­seigne quel rythme adop­ter en va­cances. Je pen­sais bê­te­ment que l’été est la pé­riode idéale pour se cou­cher quand on a som­meil et se ré­veiller quand le corps le dé­cide. Pas du tout, pro­fesse­t­elle : pour bien pro­fi­ter des va­cances, il faut conti­nuer à mettre son ré­veil le ma­tin ! Pour deux rai­sons : ne pas per­tur­ber son hor­loge in­terne, et sur­tout prendre conscience du temps qui passe et de cette li­ber­té in­édite. C’est le bon sens même : im­pos­sible de pro­fi­ter d’une ma­ti­née de libre si on se ré­veille en dé­but d’après­mi­di. C’est par le manque que se me­sure l’ab­sence. Vous vous rap­pe­lez la cé­lèbre phrase de Georges Mar­chais quand il avait osé ba­lan­cer en di­rect à la té­lé­vi­sion « Tai­sez vous El­kab­bach ! » ?… Dé­so­lé de vous dé­ce­voir, il ne lui a ja­mais dit ça. C’est jus­te­ment pour cette rai­son que l’ex­trait ne re­passe ja­mais dans les bê­ti­siers d’été, ni dans au­cune émis­sion po­li­tique. Et qu’on ne le re­trouve pas non plus sur in­ter­net.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.