« Lu­ci­fer » a fait trois morts en Ita­lie

Des tem­pé­ra­tures ex­cep­tion­nel­le­ment éle­vées, par­fois sans pré­cé­dent, dans le sud de l’Eu­rope

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

Une vague d’ex­trême cha­leur a frap­pé le sud de l’Eu­rope, fai­sant plu­sieurs morts et cau­sant des mil­lions d’eu­ros de dé­gâts à l’agri­cul­ture.

La ca­ni­cule a fait au moins cinq morts en Ita­lie et en Rou­ma­nie de­puis qu’elle s’est ins­tal­lée dé­but août sur une grande par­tie de l’Eu­rope du sud.

Des tem­pé­ra­tures ex­cep­tion­nel­le­ment éle­vées, par­fois sans pré­cé­dent, ont été en­re­gis­trées en Es­pagne, au Por­tu­gal, dans le sud de la France, en Ita­lie, en Hon­grie et dans les Bal­kans.

Le mer­cure a dé­pas­sé les 40 de­grés par en­droits, ac­cen­tuant la sé­che­resse dé­jà en cours et pro­lon­geant la vague de cha­leur dé­mar­rée en juillet qui avait en­gen­dré de nom­breux feux de fo­rêt, dont un avait fait 60 morts au Por­tu­gal.

55 de­grés res­sen­tis

En Ita­lie, où au moins trois per­sonnes ont trou­vé la mort en consé­quence de la ca­ni­cule, les ad­mis­sions dans les ser­vices d’ur­gence des hô­pi­taux ont aug­men­té de 15 % à 20 % au cours des der­niers jours. Les Ita­liens ont sur­nom­mé cette vague de cha­leur « Lu­ci­fe­ro », ou Lu­ci­fer.

La der­nière vic­time en date est une femme dé­cé­dée après que sa voi­ture eut été em­por­tée par une ava­lanche d’eau et de boue, consé­quence des orages fa­vo­ri­sés par la cha­leur près de la sta­tion de ski Cor­ti­na d’Am­pez­zo dans le mas­sif des Do­lo­mites, dans le nord­est du pays.

La tra­gé­die est sur­ve­nue deux jours après la mort de deux re­trai­tés, une femme de 79 ans et un homme de 82 ans, tous deux pié­gés par des feux de fo­rêts, res­pec­ti­ve­ment dans les Abruzzes (centre) et près de Ma­te­ra, dans le sud de l’Ita­lie.

En Rou­ma­nie, deux dé­cès sont liés à la mé­téo, dont un agri­cul­teur qui s’est ef­fon­dré après avoir tra­vaillé dans les champs, dans le nord­est du pays.

En Ita­lie, l’hu­mi­di­té et d’autres fac­teurs ont éga­le­ment pous­sé les tem­pé­ra­tures « res­sen­ties » en­core plus haut, no­tam­ment dans la ré­gion de Cam­pa­nie, au­tour de Naples, avec des tem­pé­ra­tures res­sen­ties es­ti­mées à 55 de­grés ven­dre­di.

Vin et olives tou­chés

La pro­duc­tion de vin et d’olives de­vrait être in­fé­rieure cet au­tomne, res­pec­ti­ve­ment de 15 et de 30 %.

À Rome, les tou­ristes en­courent des amendes s’ils tentent de na­ger ou bar­bo­ter dans les fon­taines, nom­breuses dans la ville éter­nelle.

Pour l’heure, les vi­si­teurs eu­ro­péens ne semblent pas dis­sua­dés par ces tem­pé­ra­tures éle­vées. Ceux­ci fai­saient la queue comme tou­jours, hier, de­vant la ga­le­rie des Of­fices de Flo­rence, for­cée de fer­mer la veille après une panne de cli­ma­ti­sa­tion en rai­son d’un pro­blème d’ap­pro­vi­sion­ne­ment en pro­ve­nance du fleuve Ar­no, as­sé­ché.

Les au­to­ri­tés sa­ni­taires fran­çaises ont ap­pe­lé la po­pu­la­tion à la vi­gi­lance, in­sis­tant plus par­ti­cu­liè­re­ment sur le cas des per­sonnes ma­lades ou âgées, da­van­tage ex­po­sées. Le pays garde en mé­moire la tra­gique ca­ni­cule de l’été 2003 qui avait pro­vo­qué la mort de 15.000 re­trai­tés, se­lon les es­ti­ma­tions.

PHO­TO AFP

ITA­LIE. Les ad­mis­sions dans les ser­vices d’ur­gence des hô­pi­taux ont aug­men­té de 15 % à 20 % au cours des der­niers jours.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.