Au­jourd’hui, l’out­si­der La­ville­nie et la fa­vo­rite Thomp­son

La Montagne (Vichy) - - Sports -

Pour la pre­mière fois de­puis 2009, le re­cord­man du monde de la perche (6,16 m) Re­naud La­ville­nie aborde les Mon­diaux sans l’éti­quette de fa­vo­ri que la Ja­maï­quaine Elaine Thomp­son re­ven­dique sur 100 mètres, dont la fi­nale est pro­gram­mée ce soir à Londres.

« Ce­la en­lève un pe­tit peu de pres­sion mais pas tant que ça parce que ce n’est pas comme si j’ar­ri­vais sans avoir ja­mais rien fait », a re­la­ti­vi­sé La­ville­nie, quatre fois sur le po­dium aux cham­pion­nats du monde en plein air mais pas en­core sur la plus haute marche.

« J’ai l’avan­tage d’avoir les qua­li­fi­ca­tions qui vont me ser­vir d’en­traî­ne­ment. Dans l’en­semble, je suis content d’avoir mi­ni­mi­sé le temps per­du des der­niers mois pour avoir un ni­veau as­sez cor­rect », a pour­sui­vi le Cler­mon­tois.

Âgé de 30 ans, La­ville­nie a connu un hi­ver à l’en­seigne des bles­sures. Comme nou­veau pa­pa, il a dû aus­si par­ta­ger son temps pré­cieux avec sa pe­tite fille née il y a trois se­maines.

Sur un sau­toir qui lui rap­pelle l’or des Jeux en 2012, et les an­neaux olym­piques ta­toués sous son avant­bras droit, le Na­po­léon de la perche se­ra ac­com­pa­gné par son frère Va­len­tin, Ke­vin Me­nal­do et le jeune Axel Cha­pelle.

Double cham­pionne olym­pique (100/200 m) à Rio, Thomp­son a choi­si de se fo­ca­li­ser sur le 100 m à Londres.

Bles­sée à un ten­don d’Achille, Thomp­son (25 ans) a dé­lais­sé les pointes pour des chaus­sures d’en­traî­ne­ment. Elle a le­vé les der­niers doutes en do­mi­nant la 2e sé­rie sous la pluie en 11”05. La jeune Al­le­mande Gi­na Lu­cken­kem­per a si­gné le scratch, ayant pro­fi­té d’une piste en­core sèche dans la 1re sé­rie pour goû­ter un pre­mier chro­no sous les 11 se­condes (10”95).

Thomp­son connaît ses ad­ver­saires : l’Amé­ri­caine To­rie Bo­wie, la Néer­lan­daise Dafne Schip­pers, cham­pionne du monde en titre du 200 m, et l’Ivoi­rienne Ma­rie Jo­sée Ta Lou, toutes à l’aise en sé­ries. Cô­té fran­çais, Ma­hie­dine Me­khis­si, triple mé­daillé aux Jeux (2008/2012/2016), fait éga­le­ment ses dé­buts en sé­ries du 3.000 m steeple.

Ad­ver­saires en stock

Re­des­cen­du au der­nier mo­ment de Font Ro­meu, le Ré­mois est une va­leur sûre. Mais, au fil des an­nées, Me­khis­si (32 ans) doit lut­ter, outre les pé­pins phy­siques, avec un cercle d’ad­ver­saires qui s’est élar­gi au­de­là des quatre Ke­nyans, dont trois cham­pions olym­piques.

Le Ma­ro­cain Sou­fiane El Bak­ka­li, l’Amé­ri­cain Evan Ja­ger, dau­phin de Con­ses­lus Ki­pru­to aux Jeux de Rio, et dé­sor­mais les Ethio­piens sont les autres pré­ten­dants aux mé­dailles.

Di­mi­tri Bas­cou, mé­daillé de bronze à Rio, et Pas­cal Mar­ti­not­La­garde, tous deux bles­sés, Gar­field Da­rien a pris la re­lève comme lea­der du 110 m haies qui a souvent of­fert des sa­tis­fac­tions à la France.

Le Lyon­nais, so­cié­taire du Cler­mont Ath­lé­tisme Au­vergne, en­traî­né par son père, a bat­tu son re­cord per­son­nel (13”09) fin juin à Os­tra­va. « Ve­nu pour une mé­daille », même le cham­pion olym­pique ja­maï­quain Omar McLeod ne fait pas peur à Da­rien.

LA­VILLE­NIE. Le par­cours du per­chiste passe par les qua­li­fi­ca­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.