Cet été, dé­va­lez les pistes au­ver­gnates à VTT

Le Lio­ran et Su­per­Besse dé­ve­loppent le VTT de des­cente.

La Montagne (Vichy) - - La Une - Yvan Guil­hot au­rillac@cen­tre­france.com

Avec une offre com­plète en VTT de des­cente la sta­tion du Lio­ran n’a rien à en­vier aux plus grandes sta­tions al­pines. Au dé­part du té­lé­phé­rique du plomb du Can­tal ou du té­lé­siège de Mas­se­boeuf, les pistes can­ta­liennes s’offrent pen­dant l’été aux vé­té­tistes ama­teurs qui sou­haitent dé­cou­vrir ce sport lu­dique mais exi­geant.

Le VTT de des­cente est un sport ex­trême. Un sport de pi­lo­tage, qui ne laisse pas de place à l’ap­proxi­ma­tion. À l’ins­tar du ski al­pin, cette pra­tique, née dans les an­nées 1980, consiste à des­cendre le plus vite pos­sible une piste en par­tie tra­vaillée ar­ti­fi­ciel­le­ment. Le plus sou­vent, les chro­nos se si­tuent entre trois et cinq mi­nutes.

Si ce sport est long­temps res­té ré­ser­vé à un noyau dur de pi­lotes et d’ama­teurs de sen­sa­tions fortes, l’amé­lio­ra­tion du ma­té­riel et le dé­ve­lop­pe­ment des re­mon­tées mé­ca­niques ont per­mis ces der­nières an­nées d’en étendre la pra­tique.

Au Lio­ran, l’his­toire du VTT est en grande par­tie liée à Mi­chel Cal­day­roux. Cet an­cien cham­pion de France de BMX et pas­sion­né de vé­lo est à l’ori­gine, en 2004, de l’or­ga­ni­sa­tion d’une Maxia­va­lanche, une course grand pu­blic qui se­ra d’élé­ment dé­clen­cheur pour l’ac­ti­vi­té VTT. Alors qu’une seule piste de des­cente était tra­cée à l’époque, le tra­vail de Mi­chel Cal­day­roux – de­ve­nu res­pon­sable du VTT à la sta­tion – de­puis une

di­zaine d’an­nées per­met au­jourd’hui au do­maine de pro­po­ser cinq pistes, dont deux pour les dé­bu­tants, pour un to­tal de 15 ki­lo­mètres.

L’offre en VTT de des­cente du Lio­ran est com­plé­tée par un bike park (lire ci­des­sous). Sur le do­maine de Mas­se­boeuf, Gre­go­ry Cam­mas, un an­cien com­pé­ti­teur de cross­coun­try a im­por­té du Ca­na­da une ma­nière de créer des pistes lu­diques, en sous­bois avec de longues pas­se­relles en bois. Née en 2011, cette ac­ti­vi­té dé­lé­guée par la sta­tion est com­plé­men­taire aux pistes du plomb. Au dé­part du té­lé­phé­rique, les tra­cés sont plus tech­niques, avec des pas­sages ro­cheux, et plus longs. Ils né­ces­sitent une meilleure condi­tion phy­sique.

Une sta­tion re­con­nue

Grâce à cette offre com­plète, dans le mi­lieu de la des­cente, la sta­tion du Lio­ran ri­va­lise avec ses voi­sines al­pines. Avec en­vi­ron 2.000 for­faits VTT ven­dus au plomb et 4.200 au bike park à l’an­née, le VTT est un atout ma­jeur pour l’at­trac­ti­vi­té du Lio­ran. « Le VTT est com­plé­men­taire des autres ac­ti­vi­tés es­ti­vales. Nous avons un pu­blic de pas­sion­nés. Qu’il pleuve ou qu’il vente, ils font du vé­lo », in­dique le di­rec­teur de la so­cié­té d’éco­no­mie mixte Su­per Lio­ran dé­ve­lop­pe­ment, Her­vé Pou­nau. Pour

Mi­chel Cal­day­roux, « ce sont des gens avec un fort pou­voir d’achat et qui consomment à la sta­tion, sou­vent des jeunes pa­rents avec des en­fants qui prennent part à d’autres ac­ti­vi­tés, même si par­fois le vé­lo est plus cher que la voi­ture ».

Re­pé­rage obli­ga­toire

Si la pra­tique se dé­mo­cra­tise le VTT de des­cente reste un sport dan­ge­reux. « On es­saie de faire des pistes de plus en plus ac­ces­sibles, mais les fon­da­men­taux sont né­ces­saires », pré­cise Mi­chel Cal­day­roux. Une base de vé­té­tiste est donc re­quise pour s’aven­tu­rer dans ces des­centes et un re­pé­rage est obli­ga­toire avant de lâ­cher les freins. « Il faut tou­jours re­con­naître une piste avant de des­cendre. Sur tous les gros obs­tacles on s’ar­rête et on re­garde », in­dique Sé­bas­tien Cher­bon­nel, mo­ni­teur cy­cliste pré­sent pen­dant l’été sur la sta­tion.

Cô­té ma­té­riel, le casque in­té­gral, ain­si que les pro­tec­tions des coudes, des ge­noux et une dor­sale sont vi­ve­ment re­com­man­dées. En com­plé­ment de la des­cente, les res­pon­sables de la sta­tion sou­haitent dé­ve­lop­per d’autres pra­tiques au­tour du VTT, no­tam­ment l’en­du­ro (des par­cours au pro­fil des­cen­dant avec des por­tions de rou­lage), et le VTT élec­trique qui né­ces­site des sta­tions de re­charge et de nou­veaux ba­li­sages.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.