Trente mois de pri­son pour le dé­lin­quant mul­ti­ré­ci­di­viste

De la pri­son ferme pour tra­fic de drogue en ré­ci­dive

La Montagne (Vichy) - - La Une - Ni­co­las Jac­quet

Ar­rê­té en gare de Vi­chy en pos­ses­sion de 110 g de ré­sine de can­na­bis, Ay­me­ric Four­nier a été condam­né à 30 mois de pri­son. Il avait aus­si de la co­caïne et de l’hé­roïne à son do­mi­cile. 37 ans, Ay­me­ric Four­nier a dé­jà un beau pal­ma­rès. À son ac­tif, des condam­na­tions pour vol, vio­lences, dé­ten­tion et vente de pro­duits stu­pé­fiants. Comme le rap­pelle le pro­cu­reur dans son ré­qui­si­toire : « Au to­tal, 17 condam­na­tions, 118 mois d’in­car­cé­ra­tion pro­non­cés et 12 ans et de­mi de sur­sis et mise à l’épreuve confon­dus. »

De­vant le tri­bu­nal de Cusset, il de­vait ré­pondre de ses actes dans une af­faire d’ac­qui­si­tion non au­to­ri­sée, d’usage illi­cite, de trans­port non au­to­ri­sé et d’offre ou ces­sion non au­to­ri­sée de stu­pé­fiants, en ré­ci­dive, de dé­cembre 2016 à juin 2017, sur les villes de Vi­chy, Cusset, Mou­lins et Cler­montFer­rand.

Le 23 juin 2017, il est in­ter­pel­lé par des agents de la SNCF en gare de Vi­chy. In­vi­té à ou­vrir son sac. À l’in­té­rieur, 110 grammes de ré­sine de can­na­bis.

Ap­pe­lée sur les lieux, la po­lice de Vi­chy va en­suite, dans une per­qui­si­tion à son do­mi­cile, trou­ver l’équi­valent de 4.000 à 5.000 € en ré­sine de can­ na­bis, co­caïne et hé­roïne.

« C’est une somme im­por­tante, s’étonne la pré­si­dente du tri­bu­nal face au pré­ve­nu. Vous per­ce­vez l’AAH pour en­vi­ron 800 €. Comment vous êtes­vous pro­cu­ré une telle somme d’ar­gent ? »

« C’est pas mal qu’on me donne 800 € pour ne rien faire, ré­pond­il à la pré­si­dente. » Et puis, Ay­me­ric af­firme rendre des ser­vi­ ces à des voi­sins, des amis. « Je porte des courses, j’aide des gens qui me le rendent en me don­nant de l’ar­gent. De toute fa­çon, je ne peux pas dire tout ce que je fais, je tra­vaille dans les ser­vices se­crets. »

Ju­gé cou­pable des faits, il est condam­né à 30 mois de pri­son, avec ré­vo­ca­tion d’une pré­cé­dente mise à l’épreuve et main­tien en dé­ten­tion.

« Je tra­vaille dans les ser­vices se­crets »

PHO­TO D’ILLUS­TRA­TION CA­MILLE MAZOYER

RÉ­CI­DIVE. Il n’était pas à son pre­mier fait d’arme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.