Mo­tion de dé­fiance contre Zu­ma à bul­le­tin se­cret

La Montagne (Vichy) - - France & Monde - Actualités -

La pré­si­dente du par­le­ment sud-afri­cain a créé la sur­prise hier : les dé­pu­tés vo­te­ront à bul­le­tin se­cret la mo­tion de dé­fiance contre le pré­sident Ja­cob Zu­ma.

La dé­ci­sion de Ba­le­ka Mbete pour­rait en­cou­ra­ger des dé­pu­tés de l’ANC au pou­voir à lâ­cher Ja­cob Zu­ma contro­ver­sé jusque dans ses rangs. Pour être adop­tée au­jourd’hui, la mo­tion de dé­fiance, qui a été dé­po­sée par l’op­po­si­tion, doit re­cueillir la ma­jo­ri­té ab­so­lue des dé­pu­tés, soit 201 voix. Le Congrès na­tio­nal afri­cain (ANC), de feu Nel­son Man­de­la y pos­sède une confor­table ma­jo­ri­té de 249 sièges.

L’op­po­si­tion ré­cla­mait un vote à bul­le­tin se­cret, convain­cue de pou­voir « re­tour­ner » des dé­pu­tés du Congrès na­tio­nal afri­cain (ANC, au pou­voir) s’ils n’ont pas la pres­sion d’un scru­tin à main le­vée.

Le pré­sident Zu­ma est em­pê­tré dans une sé­rie de scan­dales po­li­ti­co­fi­nan­ciers qui l’ont af­fai­bli au sein même de l’ANC où on s’in­quiète des consé­quences élec­to­rales de ce cli­mat mal­sain.

Si la dé­fiance était vo­tée, le chef de l’État et le gou­ver­ne­ment de­vraient dé­mis­sion­ner.

Dans les mi­nutes sui­vant l’an­nonce de Ba­le­ka Mbete, l’ANC s’est em­pres­sé de dire qu’il n’avait « au­cun doute sur l’échec de cette mo­tion, comme ce fut le cas pour beau­coup d’autres dans le pas­sé ». « Nous ne dou­tons pas de la loyau­té » des dé­pu­tés de l’ANC, a ajou­té le par­ti.

Le pré­sident Zu­ma, au pou­voir de­puis 2009 et dont le der­nier man­dat ex­pire en 2019, a dé­jà sur­vé­cu à trois mo­tions de dé­fiance.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.