VITE DIT

La Montagne (Vichy) - - France & Monde - Actualités -

CONGÈS EN FRANCE POUR MA­CRON.

« Le pré­sident, à comp­ter du Conseil des mi­nistres de mer­cre­di, par­ti­ra pour quelques jours de va­cances en France et res­te­ra mo­bi­li­sable à tout mo­ment », a in­di­qué, hier, l’Ély­sée, sans don­ner plus de pré­ci­sions sur la du­rée du congé pré­si­den­tiel ou les lieux de vil­lé­gia­ture d’Em­ma­nuel Ma­cron. Ce soir, le chef de l’État réuni­ra éga­le­ment l’en­semble des membres du gou­ver­ne­ment pour un dî­ner à l’Ély­sée, se­lon son agen­da of­fi­ciel.

TRA­VAILLEURS DÉTACHÉS.

Em­ma­nuel Ma­cron ef­fec­tue­ra, du 23 au 25 août, une tour­née qui le condui­ra en Au­triche, en Rou­ma­nie et en Bul­ga­rie avec la ré­vi­sion de la di­rec­tive eu­ro­péenne sur le tra­vail dé­ta­ché au coeur des dis­cus­sions. S’il s’agit d’ho­no­rer un en­ga­ge­ment pris dès sa cam­pagne pré­si­den­tielle de vi­si­ter l’en­semble des pays membres de l’Union eu­ro­péenne au cours de son man­dat, ces ren­contres re­pré­sentent sur­tout « un sym­bole im­por­tant », se­lon l’en­tou­rage pré­si­den­tiel.

VÊ­TE­MENTS CONTA­MI­NÉS.

Les res­pon­sables du chan­tier du ré­ac­teur nu­cléaire (EPR) de Fla­man­ville (Manche) ont si­gna­lé, ven­dre­di, un « évé­ne­ment si­gni­fi­ca­tif en­vi­ron­ne­ment » à l’Au­to­ri­té de su­reté nu­cléaire, après la dé­cou­verte d’une « cen­taine de te­nues de tra­vail conta­mi­nées » par­mi les dé­chets non nu­cléaires mis au jour for­tui­te­ment sur le site, en juillet.

LA FAUTE À L’OURS.

Plus de quatre cents bre­bis sont mortes en moins d’un mois en Ariège toutes vic­times des ours, a dé­non­cé, hier, l’As­so­cia­tion pour le dé­ve­lop­pe­ment du­rable de l’iden­ti­té des Py­ré­nées, qui mi­lite contre sa ré­in­tro­duc­tion. Vingt ans après la ré­in­tro­duc­tion de l’ours, plan­ti­grade pou­vant pe­ser jus­qu’à 250 ki­los et me­su­rant jus­qu’à deux mètres quand il est dres­sé sur ses pattes ar­rière, son nombre est es­ti­mé à 39 dans les Py­ré­nées, se­lon les der­niers chiffres of­fi­ciels da­tant de 2016.

TRUMP « TRA­VAILLE DUR ».

De­puis trois jours, dans son golf du New Jer­sey, où il doit pas­ser deux se­maines, Do­nald Trump tente de faire pas­ser aux Amé­ri­cains un mes­sage simple : « Je tra­vaille dur pen­dant que des ré­no­va­tions pré­vues de longue date ont lieu à la Mai­son-Blanche ». Ce mes­sage fait écho à un autre en­voyé dès sa­me­di : « Ce ne sont pas des va­cances : ren­contres et ap­pels ! », as­su­rait le pré­sident ré­pu­bli­cain qui, pen­dant la cam­pagne, ac­cu­sait ré- gu­liè­re­ment Ba­rack Oba­ma de « pas­ser trop de temps sur les greens ».

DEUX PUSSY RIOT AR­RÊ­TÉES.

Ma­ria Ale­khi­na et Ol­ga Bo­ris­so­va, membres du groupe punk contes­ta­taire Pussy Riot – condam­nées avec une autre jeune femme, en août 2012, à deux ans de camp pour avoir chan­té une prière an­ti-Pou­tine dans une ca­thé­drale mos­co­vite – ont été ar­rê­tées pen­dant quelques heures, hier, à Ia­koutsk, en Si­bé­rie, où elles avaient ma­ni­fes­té leur sou­tien à Oleg Sent­sov, un réa­li­sa­teur ukrai­nien qui y est em­pri­son­né.

« OUI » EN MAU­RI­TA­NIE.

Le « oui » l’a lar­ge­ment em­por­té lors du ré­fé­ren­dum consti­tu­tion­nel en Mau­ri­ta­nie, ce qui consti­tue pour le pré­sident Mo­ha­med Ould Ab­del Aziz une nette vic­toire que l’op­po­si­tion re­fuse tou­te­fois de re­con­naître. Le taux de par­ti­ci­pa­tion s’est éle­vé à 53,73 %, et 85 % des vo­tants se sont pro­non­cés en fa­veur des chan­ge­ments pro­po­sés, via ce ré­fé­ren­dum, no­tam­ment l’abo­li­tion du Sé­nat, a fait sa­voir la com­mis­sion élec­to­rale.

« BALLES PER­DUES » : 12 MORTS.

La Ré­pu­blique dé­mo­cra­tique du Con­go a connu une érup­tion de vio­lences, hier, avec douze per­sonnes tuées par des « balles per­dues », se­lon la po­lice, qui ac­cuse une secte po­li­ti­co­re­li­gieuse op­po­sée au pré­sident Jo­seph Ka­bi­la, à la veille du lan­ce­ment d’une sé­rie de mo­bi­li­sa­tions de l’op­po­si­tion contre le chef de l’État. Ces troubles dans la ca­pi­tale in­ter­viennent alors que le géant d’Afrique cen­trale (70 mil­lions d’ha­bi­tants, 2,3 mil­lions de km2) se trouve dans une im­passe po­li­tique en rai­son du main­tien au pou­voir du pré­sident Ka­bi­la après la fin de son deuxième et, se­lon la Cons­ti­tu­tion, der­nier man­dat.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.