Jo­han Ni­gon confirme sa forme à Ma­gny-Cours

Sous la me­nace d’une sanc­tion pour non­confor­mi­té aux normes so­no­mé­triques

La Montagne (Vichy) - - Sports Auvergne - Do­mi­nique Ho­gard

Troi­sième au Mans, deuxième à Ma­gny-Cours. Dé­ci­dé­ment, Jo­han Ni­gon brille sur les my­thiques cir­cuits fran­çais.

Ce week­end sur ce­lui du Ni­ver­nais, le pi­lote Vil­taïs a ter­mi­né l’avant­der­nière course de la Coupe de France Pro­mo­sport (1000 cc) dans la roue du vain­queur mal­gré la casse de son pot d’échap­pe­ment ­ ce qui fait qu’il est sous le coup d’une sanc­tion pour non confor­mi­té aux normes so­no­mé­triques (voire plus loin ) ­ et une boîte de vi­tesse ré­cal­ci­trante.

À Ma­gny­Cours, Jo­han Ni­gon était un peu comme à la mai­son. Sur une piste qu’il n’avait plus pra­ti­quée de­puis trois ans, le pi­lote lou­bey­ra­tois a ef­fec­tué des es­sais libres à par­tir de jeu­di afin d’af­fi­ner les ré­glages de sa mo­to et de par­fai­te­ment maî­tri­ser le cir­cuit avant de se pré­ sen­ter, sa­me­di ma­tin, aux qua­li­fi­ca­tions.

« En qua­lifs, je réa­lise le meilleur temps de ma sé­ rie. Sur une piste lé­gè­re­ment hu­mide, je m’oblige à ne pas tou­cher les lignes ni les vi­breurs glis­sants alors que les autres sé­ries ont bé­né­fi­cié d’une piste sèche. Mal­gré ce­la je suis à moins d’une se­conde du meilleur temps et je sais que je suis dans le coup. »

Troi­sième sur la grille de sa de­mi­fi­nale dis­pu­tée l’après­mi­di même, Jo­han mène le bal pen­dant une grande par­tie de la course mais se fait pas­ser au der­nier tour par Billy Cor­nut suite à un point mort (vi­tesse qui ne s’en­clenche pas) mal­ve­nu.

Dans l’at­tente du ver­dict

La pre­mière ligne de la fi­nale (16 tours), cou­rue di­manche après­mi­di, est consti­tuée de Cor­nut, Sar­ra­bay­rouse et Ni­gon.

« Cor­nut rate son dé­part et je né­go­cie le pre­mier vi­rage en tête de­vant Sar­ra­bay­rouse. C’est en­suite un chas­sé­croi­sé entre nous. Mes en­nuis com­mencent au sep­tième tour avec la casse de mon pot d’échap­pe­ment. Sur le coup, je perds le contact mais je re­colle et je re­prends la tête. »

À la perte de puis­sance s’ajoutent alors des pro­blèmes de boîte de vi­tesse qui l’obligent à ra­len­tir et qui ouvrent la voie du suc­cès à Sar­ra­bay­rouse qui de­vance la 333 de deux dixièmes de se­conde sous le dra­peau à da­miers. »

Deuxième sur la piste et sur le po­dium, Jo­han Ni­gon va ra­pi­de­ment être convo­qué par les com­mis­saires de course qui lui re­prochent le bruit, au­des­sus de la li­mite, de sa mo­to suite à la casse de son pot d’échap­pe­ment. « Je conteste la dé­ci­sion car pour moi, c’est un fait de course. Ma mo­to était dans les règles au dé­part. »

Jo­han a donc été pri­vé de ses points au clas­se­ment gé­né­ral en at­ten­dant le ver­dict dé­fi­ni­tif. Le pi­lote Vil­taïs est dé­jà tour­né vers No­ga­ro où il compte bien ter­mi­ner sa sai­son vi­tesse de la meilleure fa­çon qui soit.

PHO­TO DA­NIEL GOBEROT

DUEL. Yo­han Ni­gon (333) sur les ta­lons du lea­der, Alex Sar­ra­bay­rouse (96).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.