La fré­quen­ta­tion re­part à la hausse

Des ni­veaux, au prin­temps, su­pé­rieurs à ceux de 2015

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

La fré­quen­ta­tion tou­ris­tique a conti­nué de se re­dres­ser en France au prin­temps et dé­passe dé­sor­mais les ni­veaux en­re­gis­trés en 2015, avant les at­ten­tats de Pa­ris et Nice, d’après des chiffres de l’In­see pu­bliés hier.

Le nombre de nui­tées dans les hé­ber­ge­ments col­lec­tifs tou­ris­tiques (hô­tels, cam­pings, ré­si­dences de tou­risme, vil­lages de va­cances, etc.) a pro­gres­sé de 10,2 % au deuxième tri­mestre, sur un an, se­lon l’Ins­ti­tut na­tio­nal de la sta­tis­tique.

Cette pro­gres­sion, pour le troi­sième tri­mestre consé­cu­tif, re­pose à la fois sur la pro­gres­sion de la clien­tèle fran­çaise et le re­tour des étran­gers. Por­tée par une belle mé­téo et un ca­len­drier sco­laire fa­vo­rable, elle per­met de tour­ner la page d’une an­née 2016 ca­tas­tro­phique.

Nui­tées

For­te­ment tou­chée par les at­ten­tats de Pa­ris en no­vembre 2015 et de Nice en juillet 2016, la fré­quen­ta­tion tou­ris­tique avait com­men­cé à se re­dres­ser en France au qua­trième tri­mestre de l’an der­nier (nui­tées en hausse de 3,9 % sur un an), puis au pre­mier tri­mestre 2017 (+1,1 %).

L’amé­lio­ra­tion s’est ac­cé­lé­rée au prin­temps. La « pro­gres­sion est bien plus vive que celles des deux tri­mestres pré­cé­dents et fait plus que com­pen­ser le net re­pli en­re­gis­tré un an plus tôt (­5,3 %) du­rant la pé­riode post­at­ten­tats ».

L’In­see en­re­gistre 107,1 mil­lions de nui­tées au deuxième tri­mestre et sou­ligne que ce chiffre « dé­passe de plus de 4 % ce­lui du deuxième tri­mestre 2015 ». « La hausse est par­ti­cu­liè­re­ment mar­quée dans l’ag­glo­mé­ra­tion pa­ri­sienne (+12,6 % dans les hô­tels et +27,6 % dans les autres hé­ber­ge­ments tou­ris­tiques) », sou­ligne l’ins­ti­tut de sta­tis­tiques. « De plus, la fré­quen­ta­tion des cam­pings en dé­but de sai­son at­teint un re­cord his­to­rique (+18,7 %). »

Pour Di­dier Ari­no, du ca­bi­net d’études Pro­tou­risme, ces chiffres sont à re­la­ti­vi­ser. « On parle de nui­tées tou­ris­tiques, ce n’est pas du chiffre d’af­faires », sou­ligne­t­il.

La crois­sance des ventes pour l’hô­tel­le­rie en France se si­tue plu­tôt au­tour de 3,5 % au pre­mier se­mestre, se­lon lui, car, pa­ral­lè­le­ment à la hausse de fré­quen­ta­tion, « le prix des chambres a bais­sé ».

Dé­pense moindre

S’il re­con­naît que « le prin­temps a été très bon » et que « l’ef­fet at­ten­tat s’es­tompe », il pré­vient que le mois de juillet s’avère « ex­trê­me­ment dé­ce­vant ». « Bon nombre de gens qui ont pris des va­cances en France au prin­temps sont en­suite par­tis à l’étran­ger », es­time­t­il.

Il constate aus­si que les va­can­ciers dé­pensent moins, leur « bud­get est en baisse de 100 eu­ros en moyenne », faute de pou­voir d’achat.

Alain Fa­veau, pré­sident du grou­pe­ment de cam­pings haut de gamme Su­ne­lia, confirme la belle san­té de l’hô­tel­le­rie de plein air, ti­rée se­lon l’In­see par l’ac­ti­vi­té des hé­ber­ge­ments les mieux clas­sés (+24,2 % de nui­tées au deuxième tri­mestre pour les 4­5 étoiles).

PHO­TO AFP

PA­RIS. La hausse est mar­quée dans la ca­pi­tale.

AFP

MI­LI­TANT. Ap­plau­di à sa sor­tie de l’au­dience.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.