DI­PLO­MA­TIE Bang­kong in­ci­té à bou­der Pyon­gyang

Le se­cré­taire d’Etat amé­ri­cain Rex Tiller­son en Thailande

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

Rex Tiller­son a ef­fec­tué une vi­site, hier, en Thaï­lande, une pre­mière pour un se­cré­taire d’Etat amé­ri­cain de­puis le coup d’Etat de 2014, afin de ten­ter de convaincre Bang­kok d’iso­ler Pyon­gyang, avant de re­joindre la Ma­lai­sie.

Les Etats­Unis sont in­quiets de l’exis­tence de com­pa­gnies nord­co­réennes d’ex­port­im­port uti­li­sant Bang­kok comme « hub » ré­gio­nal, chan­geant leurs noms fré­quem­ment, a ex­pli­qué Su­san Thorn­ton, haute di­plo­mate voya­geant avec Rex Tiller­son.

Wa­shing­ton vou­drait convaincre les mi­li­taires thaï­lan­dais de fer­mer ces com­pa­gnies écran afin de cou­per ce ca­nal com­mer­cial uti­li­sé jus­qu’ici sans res­tric­tion par la Co­rée du Nord.

Cette vi­site in­ter­vient alors que le dur­cis­se­ment des sanc­tions de l’ONU, sous l’im­pul­sion de Wa­shing­ton, pour­rait coû­ter à la Co­rée du Nord un mil­liard de dol­lars de re­ve­nus an­nuels tout en re­strei­gnant des échanges éco­no­miques cru­ciaux avec la Chine, son prin­ci­ pal al­lié et par­te­naire éco­no­mique. Al­liée de Wa­shing­ton, la Thaï­lande est ce­pen­dant un des rares pays d’Asie du Sud­Est à ac­cueillir une am­bas­sade nord­co­réenne et en­tre­tient des liens com­mer­ciaux im­por­tants avec Pyon­gyang.

Se­lon la di­plo­ma­tie thaï­lan­daise, Bang­kok est le troi­sième plus im­por­tant par­te­naire com­mer­cial pour Pyon­gyang après Pé­kin et Séoul : les échanges com­mer­ciaux entre les deux pays étaient de plus de cent mil­lions d’eu­ros en 2014.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.