Dé­cou­vrir la cui­sine et les vins du cru

La Montagne (Vichy) - - Estivités -

Pierre Bi­det est le pré­sident de Fêtes et ani­ma­tions en Pays saint-pour­ci­nois, qui or­ga­nise le Fes­ti­val vi­ti­cole et gour­mand. Il at­tend avec im­pa­tience le lan­ce­ment de l’évé­ne­ment, ce soir.

Quel est l’es­prit du fes­ti­val vi­ti­cole et gour­mand ? Le but est vrai­ment de faire dé­cou­vrir la gas­tro­no­mie et les vins du ter­ri­toire. Bien sûr, il faut aus­si faire tra­vailler les com­mer­çants tout en fai­sant la fête et en s’amu­sant.

On reste au­tour de pro­duits ré­gio­naux comme le pa­vé de boeuf par exemple, en ne bu­vant rien d’autre que du saint­ pour­çain pen­dant tout le fes­ti­val ! Sauf bien sûr s’il s’agit de jus ou de bois­sons sans al­cool.

Com­bien de vi­si­teurs es­pé­rez­vous ac­cueillir du­rant ces onze jours d’ani­ma­tions ? Nous at­ten­dons de 17 à 18.000 per­sonnes, c’est­à­dire au­tant au moins que l’an der­nier. Tout se pré­sente plu­tôt bien. C’est vrai qu’au dé­part, il y avait sur­tout des lo­caux. Mais main­te­nant nous voyons des gens qu’on ne connaît pas. Ils viennent de l’en­semble de l’Al­lier, du reste de la France, voire de l’étran­ger.

C’est un réel plus pour le tou­risme? L’idée est aus­si de fai­ re connaître le pays saint­pour­ci­nois. Par sa gas­tro­no­mie, ses vins, etc. Cer­tains vi­si­teurs re­viennent, en parlent. Ce­la fonc­tionne beau­coup par le bouche à oreille.

Ce fes­ti­val est aus­si fait pour que les ha­bi­tants du ter­ri­toire se ren­contrent ? Au dé­part, l’ob­jec­tif était de per­mettre aux gens de se connaître entre eux, après la créa­tion de la com­mu­nau­té de com­munes, en 2002. Les ha­bi­tants des com­munes nou­vel­le­ment réunies ne se connais­saient pas vrai­ment. Main­te­nant c’est bon, le dé­fi a été re­le­vé : nous sommes un peu de­ve­nus un groupe d’amis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.