L’étiage de la Loire et de l’Al­lier sou­te­nu

L’Eta­blis­se­ment pu­blic vient de pu­blier un bi­lan des ac­tions pour main­te­nir la res­source

La Montagne (Vichy) - - Auvergne Actualité -

L’Au­vergne a long­temps échap­pé, cet été, aux me­sures de vi­gi­lance sé­che­resse voire de res­tric­tion qui frappent d’autres ré­gions (*). Ce qui ne veut pas dire que l’on né­glige la pré­ser­va­tion de la res­source dans le bas­sin Loire-Al­lier.

L’Éta­blis­se­ment pu­blic Loire – qui contri­bue à la co­hé­rence des ac­tions me­nées sur l’en­semble du bas­sin de la Loire et ses af­fluents – vient de pu­blier un bi­lan des ac­tions du sou­tien de l’étiage de la Loire et de l’Al­lier.

Sur l’Al­lier, les pre­miers lâ­chers d’eau par le bar­rage de Naus­sac ont eu lieu le 12 juin avec un dé­bit de 1,5 m3/se­conde. De­puis fin juin, les trois ob­jec­tifs as­si­gnés sont as­su­rés quo­ti­dien­ne­ment. Un lâ­cher maxi­mum à 6 m3/s a été réa­li­sé du­rant la jour­née du 19 juillet lorsque les tem­pé­ra­tures ont at­teint plus de 30 °c.

13,6 mil­lions de m3 ont été dé­sto­ckés

Sur la Loire, les pre­mières pré­vi­sions da­tant de juin pré­sa­geaient un pas­sage du dé­bit à Gien en de­çà de 60 m3/s dans la se­conde par­tie du mois de juillet. Fi­na­le­ment des lâ­chers d’eau ont été né­ces­saires dès la mi­juillet à la fois pour le pied d’ou­vrage et Gien.

Compte te­nu de l’état de rem­plis­sage de Naus­sac et de la date de dé­but de sou­tien, l’ob­jec­tif re­te­nu est de 55 m3 /s. De­puis le dé­but du sou­tien d’étiage, le bar­rage de Naus­sac a ain­si dé­sto­cké près de 10 mil­lions de m3, Ville­rest 3,6 mil­lions de m3. Leurs taux de rem­plis­sage sont res­pec­ti­ve­ment de 91 % et 98 % fin juillet. À titre in­di­ca­tif, à la même époque : en 2003 (étiage le plus sé­vère), Naus­sac avait dé­jà dé­sto­cké 57 mil­lions de m3, Ville­rest 52 mil­lions de m3. En 2015 (étiage le plus long) : Naus­sac avait dé­sto­cké 31 mil­lions de m3, Ville­rest 6 mil­lions de m3.

(*) L’Au­vergne a plu­tôt été à l’abri de la sé­che­resse par rap­port no­tam­men­tà l’ouest et au centre de la France. Ce­pen­dant des me­sures de ra­tion­ne­ment ont par exemple été ins­ti­tuées le 1er août dans le dé­par­te­ment de l’Al­lier.

PHO­TO D’AR­CHIVES MI­CHEL WASIELWSKI

NAUS­SAC. Mise en eau en 1983, cette re­te­nue est le cin­quième lac de bar­rage le plus vaste de France. Elle s’étend sur 1.080 hec­tares pour une pro­fon­deur maxi­male de 50 mètres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.