177 trot­teurs et ga­lo­peurs en piste

La So­cié­té des courses crée l’évé­ne­ment avec 16 épreuves lors de la réunion d’au­jourd’hui Les trot­teurs et ga­lo­peurs fe­ront bon mé­nage, au­jourd’hui, lors d’une réunion unique en France. Seize courses se­ront dis­pu­tées, au­jourd’hui, à l’hip­po­drome de Vi­chyB

La Montagne (Vichy) - - Vichy Vivre Sa Ville - Mi­chel Pré­mo­sel­li mi­chel.pre­mo­sel­li@cen­tre­france.com

L’idée est bonne. Mais contrai­gnante. Car or­ga­ni­ser 16 courses d’af­fi­lée re­lève d’un ex­ploit peu com­mun. Si l’hip­po­drome de Cagnes­sur­Mer a ten­té l’ex­pé­rience, la So­cié­té des courses de Vi­chy in­siste dans cette in­no­va­tion. Elle conti­nue à sa­tis­faire les pro­fes­sion­nels et les tur­fistes avec la réunion d’au­jourd’hui où 16 courses sont pro­gram­mées sur la pe­louse ou la piste en pouz­zo­lane de l’hip­po­drome de Vi­chy­Bel­le­rive.

Pour la 4e édi­tion de ce ma­ra­thon hip­pique, trot­teurs et ga­lo­peurs fe­ront bon mé­nage. Ce qui en­traîne une lo­gis­tique sans faille. « Sur le plan tech­nique, c’est ex­trê­me­ment poin­tu, ex­plique Hen­ry Rous­si­gn­hol, le di­rec­teur de la So­cié­té des courses de Vi­chy. To­lé­rance zé­ro. Car les trot­teurs et ga­lo­peurs se croise­ ront au cours de la réunion. »

Cette réunion a aus­si de nom­breuses obli­ga­tions. Le double de com­mis­saires, de vé­té­ri­naires, de ves­tiaires pour les dri­vers et jo­ckeys en rai­son de la dif­fé­rence entre de­mi­sang et pur­sang est un im­pé­ra­tif.

« Une double réunion en une, pour­suit Hen­ry Rous­si­gn­hol. Il faut que tout fonc­tionne bien pour ne pas prendre de re­tard dans les opé­ra­tions. Que les com­mis­saires n’aient pas d’en­ quête, que le rouge soit af­fi­ché à l’ar­ri­vée (ar­ri­vée of­fi­cielle de la course sans ré­cla­ma­tion ou en­quête, ndlr). Qu’au­cun che­val s’échappe… Tout ce­ci pour que le joueur puisse ré­in­ves­tir. »

Le but pre­mier de cette double réunion est de li­mi­ter le temps entre les dif­fé­rents prix. « On a l’im­pres­sion que les joueurs s’en­nuient entre deux courses. Au­jourd’hui, c’est aus­si une épreuve contre la montre. L’at­tente se­ra ré­duite. »

In­no­va­trice dans de nom­breux do­maines, la So­cié­té des courses de Vi­chy est à l’ori­gine de cette réunion aty­pique en France. « 177 che­vaux se­ront en lice, note Hen­ry Rous­si­gn­hol. Soit 102 trot­teurs et 75 ga­lo­peurs. Le bé­mol est le manque de par­tants et d’en­traî­neurs pa­ri­siens. Des gens viennent cou­rir, au­jourd’hui, après avoir fait le « pa­pier ». Car ils savent que des che­vaux qu’ils de­vaient af­fron­ter sont en­ga­gés sur d’autres hip­po­dromes. Ils es­timent donc avoir une chance de vic­toire. »

Si la France hip­pique au­ra, une nou­velle fois, le re­gard tour­né vers l’hip­po­drome de Vi­chy, les pa­rieurs, sur le champ, au­ront tout à ga­gner. Hor­mis l’ob­ser­va­tion du phy­sique des che­vaux au rond de pré­sen­ta­tion, l’ana­lyse des can­ters (échauf­fe­ment, ndlr) et sur­tout l’étude des courses pré­cé­dentes des trot­teurs et des ga­lo­peurs, ils au­ront des mon­tées d’adré­na­line plus ra­pides, les ju­melles sur le nez.

Reste que la com­pres­sion du temps, entre deux courses, a pour but de ré­in­ves­tir aus­si­tôt tout en pas­sant d’une dis­ci­pline à une autre.

Le prix de Fer­rières (18 h 30) re­tien­dra l’at­ten­tion (lire ci­des­sous). Ré­ser­vé aux trot­teurs de 6 à 10 ans, il met­tra aux prises dix che­vaux sur la longue dis­tance de 3.250 m. L’al­lo­ca­tion de la course est de 45.000 eu­ros à re­dis­tri­buer entre les 7 pre­miers à l’ar­ri­vée. En noc­turne, la der­nière course de plat, le prix de Saint­Yorre, au­ra lieu à 20 h 59. La soi­rée se ter­mi­ne­ra, à 21 h 20, par le prix des Ha­ras na­tio­naux. Une course at­te­lée ré­ser­vée à des che­vaux de 5 ans. Qui met­tra un terme à la seule réunion à 16 courses du mee­ting vi­chys­sois.

Hen­ry Rous­si­gn­hol : « Ne pas prendre de re­tard » Les pa­rieurs ont tout à ga­gner avec la com­pres­sion du temps

PHO­TO : DO­MI­NIQUE PARAT

IN­NO­VA­TION. Du­rant le mee­ting de plat, les trot­teurs et ga­lo­peurs se­ront en lice, au­jourd’hui, en se­mi-noc­turne et en noc­turne, à l’hip­po­drome de Vi­chy-Bel­le­rive.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.