2017 Les Fran­çais af­frontent la Li­tua­nie, ce soir à Or­léans

Pré­pa­ra­tion

La Montagne (Vichy) - - Sports L'actu Nationale -

Après la Croa­tie mar­di, l’équipe de France af­fronte la Li­tua­nie, ce soir (20 h 30), tou­jours au Pa­lais des Sports d’Or­léans, en clô­ture de son sé­jour loi­ré­tain.

La sé­quence or­léa­naise de la pré­pa­ra­tion des Bleus touche à sa fin. Un der­nier tour de piste, ce soir (20 h 30) au Pa­lais des sports, contre la Li­tua­nie, le vice­cham­pion d’Eu­rope en titre, et l’équipe de France plie­ra ba­gages. Kau­nas se­ra son pro­chain point de chute, à la miaoût, pour l’acte II du match de ce soir, avant Tou­louse et Ber­lin (Al­le­magne). Sa feuille de route pré­voit en­suite un long stop en Fin­lande, théâtre du pre­mier tour de l’Eu­ro pour les Bleus.

D’ici là, et pour avoir ses chances dans cette com­pé­ti­tion, il lui faut en­core mon­ter en puis­sance, ap­prendre à faire le meilleur usage de sa force de frappe of­fen­sive (« un do­maine où peu d’équipes peuvent nous chal­len­ger en Eu­rope », dixit Vincent Col­let) et, sur­tout, sé­cu­ri­ser da­van­tage sa dé­fense. Ce­la tient de l’évi­dence après les 92 points en­cais­sés, mar­di soir, contre la Croa­tie.

Pour que ça n’échappe à per­sonne, le sé­lec­tion­neur tri­co­lore a par­lé de « chan­tier nu­mé­ro un » après ce pre­mier ac­croc dans la pré­pa­ra­tion. À court terme, dès ce soir face aux Li­tua­niens pour le dire plus clai­re­ment, on at­tend donc que les Bleus sortent un peu plus les bar­be­lés, contestent plus les lignes de passe et ré­duisent « les er­reurs évi­dentes », pour re­prendre l’ex­pres­sion de leur en­traî­neur. Car si la Croa­tie se pose là sur la scène conti­nen­tale, la Li­tua­nie est, au moins sur le pa­pier, un ad­ver­saire d’un ca­libre plus éle­vé.

La France est bien pla­cée pour le sa­voir puis­qu’elle a croi­sé son che­min à trois re­prises ces der­nières an­nées, en phase de poule de l’Eu­ro 2013, en fi­nale de cette même épreuve, et dans le match pour la 3e place des cham­pion­nats du monde en 2014. Les Bleus ont eu le der­nier mot dans les deux confron­ta­tions les plus dignes d’in­té­rêt, tou­jours en sor­tant le grand jeu.

Joffrey Lau­vergne très in­cer­tain

Joffrey Lau­vergne, très en vue en pre­mière mi­temps mar­di soir, mais qui s’est bles­sé à un ge­nou juste avant la pause, man­que­ra vrai­sem­bla­ble­ment à l’ap­pel. Axel Tou­pane, le fu­tur joueur du Zal­gi­ris Kau­nas, ar­ri­vé à Or­léans dans la nuit de lun­di à mar­di, de­vrait, lui, être lan­cé au feu et connaître sa pre­mière sé­lec­tion. En­voyé en tri­bunes mar­di, Vincent Poi­rier au­ra, a prio­ri, sa chance, comme Li­vio Jean­Charles, qui avait été can­ton­né au banc contre la Croa­tie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.