Six bles­sés, le sus­pect in­ter­pel­lé

Une voi­ture a fon­cé sur eux hier ma­tin, leurs jours ne sont pas en dan­ger

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

Après plu­sieurs heures de ca­vale, un homme cir­cu­lant à bord du vé­hi­cule qui a fon­cé sur des mi­li­taires à Le­val­loisPer­ret (Hauts-de-Seine), bles­sant six d’entre eux, a été ar­rê­té, hier, sur l’au­to­route A16 en di­rec­tion de Ca­lais.

Une voi­ture a fon­cé, hier ma­tin, sur des mi­li­taires de l’opé­ra­tion Sen­ti­nelle, dans les Hauts­de­Seine, fai­sant six bles­sés avant de prendre la fuite. L’at­taque a eu lieu dans la ville cos­sue de Le­val­lois­Per­ret, qui abrite no­tam­ment la Di­rec­tion gé­né­rale de la sé­cu­ri­té in­té­rieure (DGSI). un acte dé­li­bé­ré, ce n’est pas un acte ac­ci­den­tel », a in­sis­té le mi­nistre de l’In­té­rieur, Gé­rard Col­lomb, à l’hô­pi­tal mi­li­taire Bé­gin, à Saint­Man­dé (Val­de­Marne), où il est ve­nu voir trois des bles­sés.

Pré­sente à ses cô­tés, la mi­nistre des Ar­mées, Flo­rence Par­ly, a condam­né cet « acte lâche qui n’en­tame en rien la dé­ter­mi­na­tion des mi­li­taires à oeu­vrer pour la sé­cu­ri­té des Fran­çais ». Les mi­li­taires vi­sés font par­tie du 35e ré­gi­ment d’in­fan­te­rie de Bel­fort, a pré­ci­sé Flo­rence Par­ly, ajou­tant que les trois mi­li­taires bles­sés à qui elle a ren­du vi­site étaient « très lé­gè­re­ment bles­sés ».

Les trois autres, ad­mis à l’hô­pi­tal mi­li­taire Per­cy, à Cla­mart, « ne sont pas gra­ve­ment bles­sés », a­t­elle pour­sui­vi, évo­quant des « nou­velles ras­su­rantes ».

Sur fond de forte me­nace ter­ro­riste en France, et le par­quet an­ti­ter­ro­riste s’est im­mé­dia­te­ment sai­si de l’en­quête. L’in­ter­pel­la­tion d’un sus­pect, « mus­clée » se­lon une source proche de l’en­quête, s’est dé­rou­lée en dé­but d’après­mi­di, sur l’au­to­route A16 en di­rec­tion de Ca­lais, au ni­veau de la com­mune de Leu­lin­ghen­Bernes (Pasde­Ca­lais).

Usage des armes

Pour échap­per à son ar­res­ta­tion, le conduc­teur a per­cu­té un ou plu­sieurs vé­hi­cules, et les po­li­ciers ont fait feu à plu­sieurs re­prises, bles­sant le sus­pect. Si les en­quê­teurs confirment qu’il s’agit du vé­hi­cule qui a per­cu­té les mi­li­taires à Le­val­lois­Per­ret, ils ne confir­maient pas à ce stade que le conduc­teur ar­rê­té était bien ce­lui qui a ren­ver­sé les sol­dats.

L’homme in­ter­pel­lé, né en 1980, est « sus­cep­tible d’être l’au­teur » de l’at­taque, « car il était à bord » et « a ten­té de prendre la fuite », a pré­ci­sé une source ju­di­ciaire.

PHO­TOS AFP

AT­TAQUE. Dans la ville cos­sue de Le­val­lois-Per­ret.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.