La « dame aux chats » rôde à Jé­ru­sa­lem

PAS­SION.

La Montagne (Vichy) - - Jeux -

To­va Saul s’adonne à son ac­ti­vi­té noc­turne de­puis vingt ans : nour­rir et soi­gner les chats qui rôdent dans la vieille ville de Jé­ru­sa­lem et cap­tu­rer les fe­melles pour les faire sté­ri­li­ser. Mais celle­ci re­fuse le sur­nom qu’on lui donne. « M’ap­pe­ler la dame aux chats, c’est dire que per­sonne d’autre ne lè­ve­rait le pe­tit doigt pour un ani­mal en dé­tresse. C’est une in­jure faite à la race hu­maine », ex­plique­t­elle. Cette juive or­tho­doxe âgée d’une cin­quan­taine d’an­nées est ar­ri­vée en Is­raël dans les an­nées 1980, et vit au­jourd’hui dans un deux­pièces avec… cinq chats et six cha­tons. Les chats er­rants se­raient plus de 100.000 à Jé­ru­sa­lem, se­lon la mu­ni­ci­pa­li­té, qui s’en re­met donc à des bé­né­voles comme To­va Saul. Elle se­rait l’une des plus ac­tives, se­lon le chef des ser­vices vé­té­ri­naires, Assaf Brill. Celle­ci au­rait at­tra­pé et fait sté­ri­li­ser plus de 600 fe­melles de­puis qu’elle a com­men­cé à te­nir un dé­compte en 2009. Les cu­rieux at­ten­tifs pour­ront la voir, la nuit, avec une vo­lu­mi­neuse cage en plas­tique dans chaque main et sur le dos tout un at­ti­rail pour pié­ger les chats.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.