« Amé­lio­rer la dé­fense et la dis­ci­pline »

An­nick Hay­raud, ma­na­ger des Bleues

La Montagne (Vichy) - - Sports Rugby - Charles Thial­lier

Sous les yeux de la mi­nistre des Sports Lau­ra Fles­sel, et du pré­sident de la FFR, Ber­nard La­porte, les Bleues n’ont pas man­qué leur en­trée dans la Coupe du monde ir­lan­daise en ato­mi­sant le Ja­pon (72-14). La Ro­ma­gna­toise An­nick Hay­raud, ma­na­ger de l’équipe de France, est re­ve­nue sur le bon dé­but de se­maine de ses troupes.

« On vou­lait les as­phyxier, les cas­ser d’en­trée de jeu », les pre­miers mots d’An­nick Hay­raud de­vant la presse à la sor­tie du match rai­son­naient presque comme un ré­su­mé de la ren­contre. Car, après seule­ment 5 mi­nutes de jeu, l’équipe de France avait dé­jà tué tout sus­pense. Les Bleues avaient ins­crit deux es­sais, me­naient 10­0, et les spec­ta­teurs du Billings Park UCD, com­men­çaient à avoir un peu mal pour l’équipe ja­po­naise.

« Je pense qu’on s’est ren­du le match fa­cile car on a fait exac­te­ment ce qu’il fal­lait faire pour les battre. On sa­vait que c’était une équipe qui jouait très bien au bal­lon. L’ob­jec­tif c’était de les en pri­ver, et de ne ja­mais leur lais­ser plu­sieurs temps de jeu. »

Mal­gré 12 es­sais mar­ qués et une ren­contre que les Bleues ont sem­blé gé­rer pen­dant 80 mi­nutes, An­nick Hay­raud se vou­lait per­fec­tion­niste, et sou­haite voir ses joueuses s’amé­ lio­rer dans deux do­maines. « Le pre­mier c’est la dis­ci­pline, on prend deux car­tons jaunes ce soir et on ne pour­ra pas se per­mettre ça lors de nos pro­chains ren­dez­vous. Le se­cond c’est la dé­fense, on a par­fois lais­sé trop d’es­paces aux Ja­po­naises. »

Mais plus que le suc­cès, la ma­na­ger de l’équipe de France sem­blait vou­loir pro­fi­ter d’une chose, la po­pu­la­ri­té en hausse du rugby fé­mi­nin. « Ber­nard La­porte était en tri­bune, ain­si que la mi­nistre des sports, Ma­dame Fles­sel. Nos ren­contres sont dif­fu­sées sur France Télévision. C’est ex­cep­tion­nel ! Quand je vois le che­min qu’on a par­cou­ru de­puis l’époque où j’étais joueuse... Je pense que la Coupe du monde 2014 en France a vrai­ment été un élan. Je tiens à ce que mes joueuses en pro­fitent. À nous de prou­ver qu’on mé­rite tout ce sou­tien. »

Pro­chain ren­dez­vous pour les Bleues, di­manche soir, face à l’Aus­tra­lie à 20 h 45.

PHO­TO D’AR­CHIVES FRAN­CIS CAMPAGNONI

FRANCE. An­nick Hay­raud a ap­pré­cié la co­pie ren­due par ses joueuse mais c’est main­te­nant l’Aus­tra­lie qu’il fau­dra dé­fier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.