Moulins in­nove pour le Na­tio­nal

La 5e édi­tion se dé­rou­le­ra les 25, 26 et 27 août

La Montagne (Vichy) - - Sports Auvergne - Pra­tique. Bul­le­tin d’ins­crip­tion et pro­gramme sur www.pe­tan­que­mou­li­noise.fr. Le Na­tio­nal de Moulins at­tri­bue des points qua­li­fi­ca­tifs pour les Mas­ters de Pé­tanque 2018

Et si les ho­raires ser­vaient le confort des joueurs… C’est en tout cas le pa­ri de la Pé­tanque Mou­li­noise qui pro­met des amé­na­ge­ments et des nou­veau­tés pour la 5e édi­tion de son Na­tio­nal, les 25, 26 et 27 août.

Tou­jours en quête d’in­no­va­tion, la Pé­tanque Mou­li­noise veut don­ner plus de li­si­bi­li­té à son Na­tio­nal fé­tiche. Les di­ri­geants du club pré­fec­to­ral ont donc dé­ci­dé de mieux hié­rar­chi­ser le dé­rou­le­ment de leur ma­ni­fes­ta­tion, prin­ci­pa­le­ment sur le temps du sa­me­di.

« Une avan­cée im­por­tante »

« Nous pre­nons un risque, convient Jean­Claude Pé­gand, le pré­sident mou­li­nois. Mais nous avons consul­té des joueurs comme Phi­lippe Quin­tais et Phi­lippe Su­chaud (deux joueurs qui par­ti­ci­pe­ront au Na­tio­nal cette an­née, ndlr). Et ils nous ont don­né un re­tour fa­vo­rable. Le Na­tio­nal de Moulins va donc chan­ger de vi­sage concer­nant son ti­ming. »

Concrè­te­ment, l’idée est d’at­tri­buer un ho­raire à chaque par­tie (bar­rages à 14 heures ; 64es de fi­nale à 16 heures ; 32es à 18 heures ; dé­fi­lé des dé­lé­ga­tions dé­par­te­men­tales à 20 heures ; 16es à 20 h 30).

« Ima­gi­nez que l’équipe qua­li­fiée di­rec­te­ment le sa­me­di ma­tin dans les poules se­ra au­to­ri­sée à ne re­ve­nir qu’à 15 h 45, pour re­jouer à 16 heures, sou­ligne Jean­Claude Pé­gand. C’est une avan­cée im­por­tante en termes de res­pect des joueurs et de ges­tion spor­tive. »

Cette nou­velle or­ga­ni­sa­tion s’adresse éga­le­ment au spec­ta­teur, qui pour­ra aus­si­tôt sa­voir quelle par­tie du pro­gramme lui est pro­po­sée.

Consul­té lors de l’In­ter­na­tio­nal fé­mi­nin de Pa­la­vas­les­Flots, qui a eu lieu ré­cem­ment, Pa­trick Gri­gnon, le re­pré­sen­tant of­fi­ciel de la Fé­dé­ra­tion, sous­crit lui aus­si à l’idée. « Les joueurs n’ont plus à pa­tien­ter des heures avant de connaître leur ad­ver­saire. Tout est clair et net. Il suf­fit que les règles soient ex­pri­mées cor­rec­te­ment, et que tout le monde joue le jeu. »

Si la com­pé­ti­tion mou­li­noise ga­gne­ra donc en li­si­bi­li­té, elle s’est aus­si ren­for­cée concer­nant son pla­teau spor­tif. Le Co­mi­té de Guyane a confir­mé la par­ti­ci­pa­tion de ses cham­pions tri­plettes en route pour les France au Mont Saint­Mi­chel. Les cham­pions de France mi­li­taires 2017 se­ront éga­le­ment sur les rangs pour faire briller leur maillot tri­co­lore.

Cham­pion du monde

Li­mi­té à 256 tri­plettes, le Na­tio­nal de Moulins compte pour l’heure près de 150 for­ma­tions sur la liste d’émar­ge­ment. Un quo­ta qui va dé­sor­mais gran­dir jour après jour.

Quant au dé­fi de tir (1 heure, 1.000 boules, 5 cham­pions), il se­ra agré­men­té de la pré­sence du Mal­gache Ch­ris­tian « Na­nou » An­dria­niai­na, le cham­pion du monde tri­plettes.

PHO­TO D’AR­CHIVES

COM­PÉ­TI­TION. Un pla­teau de qua­li­té est at­ten­du à Moulins avec, no­tam­ment, le re­tour de Phi­lippe Quin­tais, dé­jà pré­sent en 2014 sur le bou­lo­drome des bords d’Al­lier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.