La pla­nète bridge est à Lyon

43e Mon­diaux avec des équipes du monde en­tier, du 12 au 26 août

La Montagne (Vichy) - - Jeux -

Les Ney­mar ou les Mes­si du bridge se re­trouvent de­main, à Lyon, pour les 43e cham­pion­nats du monde. Cet évé­ne­ment réunit 4.000 com­pé­ti­teurs de 34 pays et de­vrait pas­sion­ner les 70 mil­lions d’ama­teurs du plus in­tel­lec­tuel des jeux de cartes.

Ces Mon­diaux, qui se tien­dront jus­qu’au 26 août à la Ci­té in­ter­na­tio­nale, « sont au bridge ce que la Coupe du Monde est au foot­ball », ex­pliquent les or­ga­ni­sa­teurs. En lieu et place de bal­lons, 6 mil­lions de cartes y se­ront dis­tri­buées. Les for­ma­tions se ren­contrent pen­dant 7 jours, avec 3 matches par jour. Les 8 pre­mières équipes sont qua­li­fiées pour les phases fi­nales et les matches ga­gnés par « K.O » à par­tir des quarts de fi­nale. Ain­si, ceux qui se­ront sa­crés cham­pions du monde au­ront joué pen­dant 14 jours consé­cu­tifs, à rai­son de plus de sept heures quo­ti­diennes de concen­tra­tion. Un sa­cré dé­fi.

2,5 mil­lions de pra­ti­quants

Quant à la pré­cé­dente édi­tion en France, elle re­monte à 2001, avec une or­ga­ni­sa­tion ex­press, en trois se­maines. Cette an­née­là, les cham­pion­nats du monde de­vaient se dé­rou­ler à Ba­li. Mais c’était peu après le 11 sep­tembre et les Amé­ri­cains avaient re­fu­sé de se rendre sur l’île in­do­né­sienne. C’est le Stade de France qui avait fi­na­le­ment ac­cueilli la com­pé­ti­tion.

Le bridge est uni­ver­sel : 112 pays adhèrent à la Fé­dé­ra­tion mon­diale de bridge (WBF). Avec 98.500 li­cen­ciés, la France se classe en termes d’ef­fec­tifs au deuxième rang mon­dial der­rière les Etats­Unis (200.000 li­cen­ciés). L’Hexa­gone comp­te­rait quelque 2,5 mil­lions de pra­ti­quants de ce jeu qui exige concen­tra­tion, en­du­rance et stra­té­gie. Il se joue par paire (deux joueurs contre deux ad­ver­saires) ou par équipe. Et il plaît aux jeunes Fran­çais, avec plus de 7.000 élèves, du CM1 à la ter­mi­nale, ini­tiés chaque an­née au sein de leur éta­blis­se­ment sco­laire. La re­lève est as­su­rée !

Ca­té­go­ries di­verses

Aux cô­tés des trois ca­té­go­ries reines (Open, Se­niors, Dames), s’af­fron­te­ront, à Lyon, les Ju­niors (gar­çons de moins de 26 ans), les Girls (filles de moins de 26 ans), les Young­sters (moins de 20 ans) et les Kids (moins de 16 ans). S’y ajoute une com­pé­ti­tion de han­di­bridge. Il y au­ra même un Mon­dial des lo­gi­ciels de bridge et pour la pre­mière fois des In­ter­na­tio­naux de France ou­verts à tous. Les fans pour­ront suivre sur écran géant les matches, re­trans­mis éga­le­ment sur in­ter­net. Les néo­phytes pour­ront, eux, s’ini­tier au bridge avec des spé­cia­listes. Etats­Unis et Eu­rope do­minent al­ter­na­ti­ve­ment la pla­nète bridge. Les Po­lo­nais dé­tiennent le Graal, le pres­ti­gieux « Ber­mu­da Bowl », et les Ita­liens ont long­temps dis­pu­té aux Amé­ri­cains la suprématie mon­diale. Quant à la Chine, elle com­mence à s’im­po­ser comme une réelle puis­sance sur la scène in­ter­na­tio­nale.

PHO­TO AFP

COM­PÉ­TI­TION. Cette fa­mille par­ti­cipe à l’évé­ne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.