Le site in­dus­triel pris pour cible

Vols et dé­gra­da­tions aux Sa­blières et tra­vaux d’Au­vergne

La Montagne (Vichy) - - Région Faits Divers - Ch­ris­tian Lefèvre ch­ris­tian.le­fevre@cen­tre­france.com

De­puis des an­nées, le site des Sa­blières et tra­vaux d’Au­vergne, à Ma­ringues, est la cible d’in­nom­brables vols et dé­gra­da­tions alors qu’il n’est plus en ac­ti­vi­té. Son pro­prié­taire, qui a dé­jà dé­po­sé près d’une cen­taine de plaintes, avoue son désar­roi.

Ré­pé­tant un geste dé­jà ef­fec­tué des mil­liers de fois, Alain Beau­voir ouvre le large por­tail mé­tal­lique qui per­met d’ac­cé­der au site des Sa­blières et tra­vaux d’Au­vergne, l’en­tre­prise qu’il di­rige avec ses deux fils, tout près de Ma­ringues (Puyde­Dôme.

Mis en som­meil en 2011, ce site in­dus­triel a ex­trait sables et gra­viers pen­dant près de qua­rante ans, à quelques pas de la ri­vière Al­lier. Au­jourd’hui, le calme des lieux reste trom­peur.

« Ça n’ar­rête ja­mais ! »

De­puis plus d’une quin­zaine d’an­nées, Alain Beau­voir, 82 ans, doit en faire face à d’in­nom­brables vols et actes de van­da­lisme sur ses ter­rains. « J’ai dé­jà dé­po­sé 91 plaintes à la gen­dar­me­rie de Puy­Guillaume et de Ma­ringues de­puis 2001, sou­pire­t­il. La plus ré­cente re­monte au 21 juillet. Les gen­darmes se sont même dé­pla­cés à de mul­tiples re­prises. Mais je n’ai ja­mais eu de nou­velles de ces pro­cé­dures ».

La liste des dé­lits com­mis sur ce site d’une cen­taine d’hec­tares, mi­nu­tieu­se­ment éta­blie par l’un de ses amis, Pa­trick Gi­raud, qui l’aide dans ses dé­marches, est élo­quente : vols de car­bu­rant, d’ou­tillages, de gra­viers ou de pièces dé­ta­chées, dé­gra­da­tions de bâ­ti­ments ou d’en­gins de chan­tier, por­tails frac­tu­rés, des­truc­tion d’arbres par in­cen­die, chasse non au­to­ri­sée…

Et les faits se ré­pètent avec une ef­frayante ré­gu­la­ri­té. Même si le site n’est plus en ac­ti­vi­té de­puis six ans, les bâ­ti­ments et les rares vé­hi­cules en­core pré­sents sur place sont tou­jours sou­mis à rude épreuve ! « Pas plus tard qu’il y a quelques se­maines, pour­suit M. Beau­voir en mon­trant les dé­gâts en­core bien vi­sibles, un 4x4 vo­lé a ten­té de dé­fon­cer en marche ar­rière ces portes de han­gars. Des deux cô­tés du bâ­ti­ment ».

À quelques pas de là, Jo Bur­ban, un autre de ses fi­dèles amis, dé­signe du bout de sa canne de mul­tiples im­pacts de pro­jec­tiles, par­fois de gros ca­libre, qui ont tra­ver­sé les pa­rois mé­tal­liques des vieux han­gars. « Ça n’ar­rête ja­mais ! », gronde­t­il sans pou­voir ca­cher sa co­lère.

In­ti­mi­da­tions

« Jo et moi avons même été me­na­cés et in­ti­mi­dés par un groupe d’une di­zaine de gars, ici, sur mon propre ter­rain, il n’y a pas si long­temps », pour­suit le pro­prié­taire des lieux, en se­couant la tête. « Nous avons pré­fé­ré par­tir avant que la si­tua­tion ne se com­plique ».

Pour ten­ter de dis­sua­der ces vi­si­teurs in­dé­si­rables de pé­né­trer sur sa vaste pro­prié­té de­puis le pont de Cre­vant­La­veine, il a même ins­tal­lé un énorme ro­cher de cinq tonnes, au beau mi­lieu d’un che­min. Quelques jours plus tard, le bloc a été lit­té­ra­le­ment cou­pé en deux et les mor­ceaux épar­pillés…

PHO­TO PIERRE COUBLE

DÉSABUSÉS. Der­niè­re­ment, un 4x4 vo­lé a ten­té de dé­fon­cer en marche ar­rière les portes de l’un des han­gars si­tué sur le site des an­ciennes sa­blières d’Alain Beau­voir (à gauche, en com­pa­gnie de son ami Jo Bur­ban).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.