Le dif­fé­rend fi­nan­cier se règle au cou­teau

Le tren­te­naire écope de six mois de pri­son avec sur­sis

La Montagne (Vichy) - - Région Actualité - Ch­ris­tian Le­fèvre

En dé­cembre 2016, sur le par­king d’un res­tau­rant si­tué à la pé­ri­phé­rie d’Au­bière, un homme de 37 ans, de na­tio­na­li­té turque, avait bles­sé l’un de ses com­pa­triotes d’un coup de cou­teau à cran d’ar­rêt dans les fesses.

Ce geste lui a va­lu d’être condam­né à six mois de pri­son avec sur­sis par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel cler­mon­tois (*).

Le jour des faits, le pré­ ve­nu était ap­pa­rem­ment ve­nu de­man­der des comptes, au propre comme au fi­gu­ré, à la vic­time, res­tau­ra­teur de pro­fes­sion. Les deux hommes se connaissent de­puis près de vingt­cinq ans et sont en af­faires dans la ges­tion de trois res­tau­rants pro­po­sant des spé­cia­li­tés turques à Au­bière, Vi­chy et Gan­nat. Mais la belle ami­tié au­rait dé­fi­ni­ti­ve­ment été mise à mal par un conflit com­mer­cial et fi­nan­cier op­po­sant les exa­mis.

« C’est un vo­leur, il vole tout le monde ! » a ré­pé­té le pré­ve­nu à la barre.

« Si vous aviez ef­fec­ti­ve­ment un conten­tieux avec mon client, il existe des ju­ri­dic­tions pour ré­gler pa­ci­fi­que­ment ce type de pro­blème », a in­sis­té Me Be­naz­dia, l’avo­cat de la vic­time, qui s’en était ti­rée avec une plaie de huit cen­ti­mètres de pro­fon­deur et six jours d’ITT.

« Ce jour­là, il était à bout, a es­ti­mé l’avo­cat du pré­ve­nu, Me Ca­nis. Il a été spo­lié, floué, sans ja­mais avoir de re­tour sur tout ce qu’il a in­ves­ti dans ces res­tau­rants… Ce qu’il a com­mis, c’est d’abord le geste d’un homme déses­pé­ré ».

(*) Il de­vra éga­le­ment ver­ser 2.200 € de dom­mages et in­té­rêts à sa vic­time, qui s’est consti­tué par­tie ci­vile.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.