CU­RIO­SI­TÉS

La Montagne (Vichy) - - Magdimanche -

Co­riace, ce Sa­vin. Sup­plice des ongles de fer, du feu, de la roue, fauves… Rien n’y fit. Il fal­lut avoir re­cours à la dé­ca­pi­ta­tion pour pu­nir Sa­vin et son frère Cy­prien d’avoir re­fu­sé d’ado­rer Dyo­ni­sos. Ce­la se pas­sait au Ve siècle tout près de Saint-Sa­vin, à An­ti­gny, alors que les deux Ita­liens vou­laient évan­gé­li­ser la Gaule. Fer­mée au pu­blic, la crypte ren­ferme des fresques qui re­latent leur his­toire. Leurs re­liques, elles, ont dis­pa­ru… Eclai­ré, Pros­per Mé­ri­mée. C’est pour rec­ti­fier l’er­reur d’un res­tau­ra­teur pris d’une cu­rieuse ins­pi­ra­tion – trans­for­mer un bout d’aile en coq – que Pros­per Mé­ri­mée, l’ins­pec­teur des Mo­nu­ments his­to­riques qui fit clas­ser le site en 1840, dé­ci­da de re­cou­vrir les pein­tures du choeur d’un fond blanc re­haus­sé d’étoiles. Ta­quin, M. Cue. Ou étour­di ! C’est ce peintre qui, au XIXe, ra­jou­ta de la barbe sur les joues d’Eve, sur une fresque de la Ge­nèse. Chan­ceux, les gen­darmes. Ils ont oc­cu­pé le bâ­ti­ment conven­tuel, dé­ser­té par les moines en 1792, de 1799 à 1971. Un par­cours scé­no­gra­phique les rem­place de­puis 2001.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.