Des es­sais ra­pides dans toutes les sé­ries

La Montagne (Vichy) - - Sports Automobile - Etienne Pin

C’est al­lé très vite, hier lors des es­sais, que ce soit sur pro­tos 2L ou sur voi­tures de pro­duc­tion. Sur ces bases, le spec­tacle de­vrait être au ren­dez-vous au­jourd’hui.

Sur la course reine des voi­tures de sport, Geof­frey Schatz a don­né aux spec­ta­teurs ve­nus suivre la my­thique course de côte une im­pres­sion de dé­jà­vu. Dès les es­sais (en deux mon­tées, hier), il a fait mieux que son frère aî­né Ni­co­las l’an­née der­nière, qui avait pour­tant si­gné le meilleur temps. Deux se­condes de mieux, pour être exact (voir ci­des­sous).

Cette per­for­mance ne doit pas ras­su­rer Sé­bas­tien Pe­tit, qui signe le deuxième temps des es­sais pour la deuxième an­née consé­cu­tive, en 2’19”035. Il ne lui suf­fit que d’une vic­toire sur les quatre der­nières courses du cham­pion­nat pour s’as­su­rer la vic­toire, mais risque fort de s’in­cli­ner au­jourd’hui, en haut du col de la Croix­SaintRo­bert. L’ac­tuel lea­der avait plei­ne­ment cons­ cience du ta­lent de ce­lui qui l’a de­van­cé hier : « En plus d’être par­fai­te­ment coa­ché par son frère (qui s’est im­po­sé trois fois au Mont­Dore), c’est un ex­cellent pi­lote. »

Cour­roye confirme en sé­rie B

Du cô­té des voi­tures de pro­duc­tion, le jeune Pierre Cour­roye confirme son im­mense ta­lent. Après une deuxième place sur sa Porsche 911 4, l’an pas­sé, il semble dans les meilleures dis­po­si­tions pour s’im­po­ser au­jourd’hui.

Après une pre­mière mon­tée qui a per­mis d’ajus­ter au mieux sa nou­ velle voi­ture, une McLa­ren XX, le pi­lote de 23 ans a si­gné un chro­no de 2’38”241. Sa­tis­fai­sant et sur­tout de bon au­gure pour la course. « Le temps à battre [hier] était de 2’40”, ce­lui du vain­queur Ni­co­las Wer­ver l’an pas­sé. J’ai fait 2’38”, je suis sur la bonne voix, ça va peut­ être s’amé­lio­rer [au­jourd’hui]. » De quoi gé­rer son avance en cham­pion­nat sans trop de pres­sion.

Es­sais concluant pour la lo­cale

La pres­sion, Es­tel Bouche en avait un peu plus au vo­lant de sa mo­no­place, en rou­lant à do­mi­cile, « C’est beau­coup de pres­sion de rou­ler ici, parce que c’est la course qu’il ne faut pas lou­per. On consi­dère que c’est la plus belle quand on est chez soi, on se doit de réus­sir ou au moins de prendre du plai­sir ». Vi­si­ble­ment, ce­la lui a plu­tôt réus­si. Elle signe, dès les es­sais, un chro­no plus ra­pide que son temps de course d’il y a un an. « Je suis pre­mière de ma ca­té­go­rie pour le mo­ment, main­te­nant il faut croi­ser les doigts pour que ce soit pa­reil [au­jourd’hui]. » Billet­te­rie. Ta­rif : 15 €. Gra­tuit pour les moins de 16 ans.

PHO­TO RENAUD BALDASSIN

PROTO 2L. La Nor­ma M20, Rolls Royce des « voi­tures sport ». Schatz et Pe­tit roulent tous deux sur une Nor­ma.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.