Cler­mont est dé­sor­mais plus avan­cé

La Montagne (Vichy) - - Sports Rugby - À Tou­lon, Jean-Fran­çois Nu­nez

Cler­mont est dé­sor­mais plus avan­cé dans sa pré­pa­ra­tion, après sa pres­ta­tion li­vrée, ven­dre­di soir, à Tou­lon (dé­faite 29-26). Des pistes de tra­vail à ex­plo­rer à quinze jours de la re­prise du cham­pion­nat.

Franck Azé­ma a pris de la hau­teur. Au sens propre bien sûr. Gé­né­ra­le­ment ha­bi­tué à don­ner des consignes de­puis la pe­louse, le tech­ni­cien cler­mon­tois avait pour une fois pris place tout en haut de la tri­bune du stade Mayol, ven­dre­di soir. Un autre point de vue, comme pour mieux ju­ger la pres­ta­tion de son groupe pour son pre­mier match de pré­pa­ra­tion à deux se­maines de la re­prise du Top 14.

Ses hommes ont li­vré le match au­quel il de­vait cer­tai­ne­ment s’at­tendre après avoir beau­coup sa­cri­fié au tra­vail phy­sique de­puis quatre se­maines. Une co­pie avec des hauts, comme cette pre­mière de­mi­heure, et lo­gi­que­ment des bas à l’image d’une baisse de ré­gime ré­gu­lière au fil des mi­nutes. Mais pas de quoi s’alar­mer. « On va éle­ver le cur­seur à l’en­traî­ne­ment », ré­pond Paul Je­dra­siak.

Avec un groupe élar­gi et sur­tout ra­jeu­ni, Cler­mont est par­ti très fort. « C’est une pre­mière et j’ai trou­vé qu’on avait pro­po­sé de bonnes et de moins bonnes choses, re­lève pour sa part Franck Azé­ma. J’ai ap­pré­cié l’état d’es­prit, sur l’en­semble du match dans l’en­ga­ge­ment et on a ré­ali­ sé une bonne pre­mière mi­temps en terme de rythme. En re­vanche, on a bien bais­sé en seconde, où on a man­qué de dé­pla­ce­ments aus­si bien of­fen­sifs que dé­fen­sifs. Il faut être plus exi­geant que ce­la, même si c’était un pre­ mier ren­dez­vous ». Un test pour cer­tains Es­poirs et un bap­tême du feu pour d’autres, fi­dèles aux at­tentes du staff asé­miste. Ce der­nier a pu ju­ger que cette re­lève avait de la moelle et du coffre, du bon tem­pé­ra­ment. Les jeunes ont en ef­fet pro­po­sé des choses in­té­res­santes dans un contexte va­rois, même s’il s’agis­sait d’un match de pré­pa­ra­tion, qui per­met de mieux se si­tuer et oblige à se mettre au dia­pa­son dans qua­si­ment tous les sec­teurs. Pour Azé­ma, « men­ta­le­ment et dans le jeu, il y a de bonnes pe­tites choses ».

Il y avait une évi­dente en­vie de jouer, de tou­cher le bal­lon. Et comme la sai­son der­nière où l’ASM avait af­fi­ché un ni­veau de réa­lisme lui per­met­tant de sco­rer ra­pi­de­ment, son op­por­tu­nisme lui a per­mis de prendre le score. « C’est bien de mar­quer dès qu’on a une op­por­tu­ni­té, in­siste le tech­ni­cien. On a été ca­pable de mettre en place notre dé­fense et on s’est of­fert deux ou trois op­por­tu­ni­tés en dé­but de match. On a mis les Tou­lon­nais sous pres­sion, on a ré­cu­pé­ré des bal­lons et on les a joués ».

Du positif donc, mais aus­si des pistes de tra­vail à ex­plo­rer pour les se­maines à ve­nir. Les Cler­mon­tois n’ont en ef­fet pas réus­si à main­te­nir le même rythme. « On a man­qué d’ap­pé­tit en seconde mi­temps dans le jeu et il y a moins de choses à en ti­rer. On s’est peut­être dé­bar­ras­sé du bal­lon. Du coup c’était un peu apa­thique ». Un lé­ger bé­mol.

« On a été ca­pable de mettre en place notre dé­fense »

PHO­TO PIERRE COUBLE

DEUXIÈME LIGNE. Après trois se­maines de pré­pa­ra­tion, soit une de moins que cer­tains de ses co­équi­piers, Paul Je­dra­siak a im­mé­dia­te­ment été confron­té à une grosse opposition face à Ma­mu­ka Gor­godze.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.