Le fa­bu­leux tré­sor co­lo­ré de Saint­Sa­vin

Clas­sée de­puis 1983, l’église ab­ba­tiale de la pe­tite com­mune poi­te­vine de 900 âmes, joyau de l’art ro­man, ren­ferme des fresques des XIe et XIIe siècles d’une ri­chesse in­es­ti­mable, à une heure et de­mie de Li­moges.

La Montagne (Vichy) - - Magdimanche - Mar­jo­rie Queuille

De­puis la tri­bune qui sur­plombe la nef de l’ab­baye de Saint­Sa­vin­sur­Gar­tempe (Vienne), le re­gard se perd dans les méandres du temps, as­pi­ré par un vo­lume épous­tou­flant. L’en­semble, réa­li­sé en à peine soixante ans sur les bases d’une ab­baye ca­ro­lin­gienne, date des XIe et XIIe siècles. Pour­tant, en lais­sant l’oeil glis­ser sur les pi­liers peints, tous uniques, on ne peut s’em­pê­cher de sou­li­gner leur mo­der­ni­té, de son­ger à l’oeuvre d’un Gau­di, d’un Do­me­nech i Mon­ta­ner à Bar­ce­lone. Ici, beau­té et sim­pli­ci­té se mêlent avec une évi­dence désar­mante.

À trois quarts d’heure de route du Fu­tu­ro­scope de Poi­tiers, ce chef­d’oeuvre de l’art ro­man fait par­tie de ces sites in­tem­po­rels qui ont su tra­ver­ser les siècles, mi­ra­cu­leu­se­ment pré­ser­vés des sou­bre­sauts de l’His­toire. En fai­sant don, en 1010, d’une im­por­tante somme d’ar­gent aux moines bé­né­dic­tins pour sou­la­ger sa conscience peu tran­quille, Au­monde, épouse du duc d’Aqui­taine Guillaume le Grand, n’ima­gi­nait sû­re­ment pas l’émo­tion que ces fresques réa­li­sées de 1090 à 1110 sus­ci­te­raient en­core, plu­sieurs siècles après.

De re­tour sur le dal­lage po­li par près de mille ans d’in­nom­brables pas, la vue est tout aus­si fas­ci­nante pour peu que l’on se dé­cale sous les col­la­té­raux afin de sou­la­ger ses cer­vi­cales. Au gré des heures de la jour­née, du cours des sai­sons, la lu­mière qui filtre par les vi­traux nus ré­vèle les dé­tails de scènes re­li­gieuses de­ve­nues té­moi­gnages pré­cieux de la vie quo­ti­dienne au Moyen Âge. C’est pour cette rai­son, et parce qu’il s’agit du plus

grand en­semble de pein­tures ro­manes au monde, que le site a été clas­sé pa­tri­moine mon­dial de l’Unes­co en 1983.

Il est dé­jà temps de par­tir. En tra­ver­sant le pont pa­ral­lèle à ce­lui du XIIIe siècle, l’ab­baye de Saint­Sa­vin, sur­plom­bée d’une flèche qui culmine à 78 mètres, semble ron­ron­ner comme un gros chat, re­cro­que­villée sur son che­vet aux pierres do­rées par le so­leil. En contre­bas de l’an­cien jar­din des moines, la Gar­tempe coule, pa­res­seuse. Que cette es­ca­pade était pai­sible.

PHO­TOS THO­MAS JOUHANNAUD

MAJESTUEUX. Per­chées à 17 mètres de hau­teur et sou­te­nues par des pi­liers aux tons de­ve­nus jo­li­ment pas­tel, les fresques mé­dié­vales de Saint-Sa­vin, res­tau­rées de 2005 à 2008, ont op­por­tu­né­ment tra­ver­sé les âges. L’un des ta­bleaux, « Le com­bat des rois », me­na­cé de dé­gra­da­tion, a été dé­po­sé dans l’an­cien ré­fec­toire des moines bé­né­dic­tins, per­met­tant de prendre toute la me­sure de la taille des des­sins et leur fi­nesse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.