Le pan­neau fait polémique sur le pla­teau

Dans le Vi­va­rais­Li­gnon, une élue dé­nonce une vi­sion trop ré­duc­trice de l’his­toire

La Montagne (Vichy) - - Région - San­drine Mi­che­lier la­ga­zette43@cen­tre­france.com

Une terre de Justes par­mi d’autres

Tra­hi­son de la mé­moire ou va­lo­ri­sa­tion de l’his­toire? Un nou­veau pan­neau ins­tal­lé sur la RN 88, en hom­mage aux Justes du Cham­bon-sur-Li­gnon, di­vise sur le pla­teau du Vi­va­rais-Li­gnon.

«Le Cham­bon­surLi­gnon, terre de Justes ». Ces quelques mots sautent aux yeux de tous ceux qui cir­culent sur la RN 88 en di­rec­tion du Puy­en­Ve­lay. Un nou­veau pan­neau aux cou­leurs ternes, style au­to­route, mais ce n’est pas là que le bât blesse.

Un mes­sage « ré­duc­teur »

Les mots choi­sis ont in­ter­pel­lé et le mé­con­ten­te­ment s’est cris­tal­li­sé sur Ies ré­seaux so­ciaux. Ma­rianne Hatz­feld, l’ad­jointe au maire du Ma­zet­SaintVoy, poste sur sa page Fa­ce­book un ex­trait de dis­cours da­té de 1990. Le pla­teau re­çoit alors d’Is­raël la mé­daille des Justes pour avoir ca­ché et sau­vé des mil­liers de Juifs pen­dant la Se­conde Guerre mon­diale (*).

Le pas­teur Ar­noux pré­vient alors : « Si un jour, à l’en­trée des vil­lages du Pla­teau, on voit fleu­rir des pan­neaux “Ici on a ai­mé les Juifs”, comme ailleurs on si­gnale les ra­vages de la Bête du Gé­vau­dan, si notre Pla­teau ti­rait un pro­fit tou­ris­tique, c’est­àdire éco­no­mique, de ce qui était dés­in­té­res­sé, alors ceux qui sont au­jourd’hui re­mer­ciés se­ront re­niés et in­sul­tés ». Et voi­là que moins de trente ans après, le pan­neau est po­sé.

Un cap est fran­chi pour Ma­rianne Hatz­feld. Connue aus­si sous le nom de Mer­met­Bou­vier, l’élue as­ sure que son mes­sage sur les ré­seaux so­ciaux est une ini­tia­tive per­son­nelle. Mais la pu­bli­ca­tion a été par­ta­gée plus de trois cents fois et la polémique n’a pu s’em­pê­cher d’en­fler.

Ce que dé­nonce l’élue, c’est « l’ap­pro­pria­tion de l’his­toire de tout le pla­teau par une seule com­mune ». « Je ne nie par le rôle cen­tral du Cham­bon, le Lieu de mé­moire y est im­plan­té, mais c’est trop ré­duc­teur ». Et de rap­pe­ler que le pla­teau a ac­cueilli aus­si des Es­pa­gnols, des Ré­sis­tants, des an­ti­na­zis, etc.

Cette « cap­ta­tion tou­ris­tique et po­li­tique » ain­si dé­non­cée, De­nise Val­lat, ad­jointe à la Culture au Cham­bon­sur­Li­gnon la re­fuse. « Nous n’avons pas la pré­ten­tion de nous ap­pro­prier la mé­moire du Pla­teau. Nous avons écrit Terre de Justes et pas Terre des Justes, pour mon­trer que c’est une terre par­mi les autres. Si ce­la n’a pas été per­çu comme ça, j’en suis dé­so­lée. Ce lieu est un ou­til de trans­mis­sion par­mi les autres, ce pan­neau est là pour at­ti­rer l’at­ten­tion des au­to­mo­bi­listes de plus en plus nom­breux à tra­ver­ser le dé­par­te­ment. Et no­tez que per­sonne ne s’of­fusque de la pré­sence sur l’A4 d’un pan­neau in­di­quant Ver­dun, par exemple ».

C’est donc là tout l’équi­libre fra­gile entre la pré­ser­va­tion de la mé­moire, la mise en va­leur de l’his­toire et la réa­li­té des 10.000 vi­si­teurs qui se rendent chaque an­née au Lieu de mé­moire du Cham­bon.

Une polémique au­tour d’un pan­neau, ce­la a le don d’aga­cer Ju­lien Me­lin, pré­sident de la Com­mu­nau­té de com­munes du Haut­Li­gnon, dont le Cham­bon­sur­Li­gnon et Le Ma­zet­Saint­Voy font par­tie.

« C’est hors su­jet », mar­tèle­il. « Nous nous bat­tons pour des dos­siers plus im­por­tants qu’un pan­neau, nous avons per­du près de deux cents em­plois ces der­nières an­nées sur le ter­ri­toire, les ef­forts des élus doivent se con­ cen­trer sur le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique ».

Son in­ter­com­mu­na­li­té pré­voit d’en ins­tal­ler un pan­neau au bord de la route, sur les sports de plein air, ce­lui­ci. Beau­coup plus fé­dé­ra­teur sans doute.

(*) Une dou­zaine de com­munes ont re­çu en 1990 le titre col­lec­tif de Juste.

PHO­TO LA GAZETTE DE LA HAUTE-LOIRE

DI­VI­SION. Le pan­neau est ins­tal­lé en bor­dure de la RN 88, à Pont-Sa­lo­mon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.