Nou­veau ren­dez-vous man­qué entre Ne­vers et le che­mi­not ivre

La Montagne (Vichy) - - Région - Ber­trand Yver­nault

Le pro­cès du conduc­teur de train qui avait ou­blié d’ar­rê­ter l’In­ter­ci­té Pa­risC­ler­mont à la gare de Ne­vers alors qu’il avait bu a été ren­voyé au 28 no­vembre, hier, au tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Ne­vers en rai­son d’une in­dis­po­ni­bi­li­té de son avo­cat.

C’est le deuxième ren­dez­vous man­qué entre cet homme de 43 ans et la ville de Ne­vers. Le 28 juin, il avait en ef­fet « ou­blié » de s’ar­rê­ter dans la gare ni­ver­naise. Le train avait été stop­pé au­to­ma­ti­que­ment à Sain­caize­Meauce, quelques ki­lo­mètres plus loin et les gen­darmes avaient trou­vé un cu­bi­tai­ner de vin ro­sé aux deux tiers vides dans la ca­bine du conduc­teur.

Deux litres de ro­sé in­gur­gi­tés à 110 km/h

En garde à vue, le che­mi­not avait re­con­nu avoir bu le reste (deux litres) du­rant le tra­jet. Sans ou­blier les nom­breuses bières éclu­sées à son do­mi­cile de la ré­gion pa­ri­sienne avant de prendre son poste, a­til pré­ci­sé.

Pré­ve­nu de conduite en état d’ivresse (3,34 g d’al­coll dans le sang) et de mise en dan­ger de la vie d’au­trui – celle des di­zaines de pas­sa­gers de l’In­ter­ci­tés et des clients de la SNCF qui se trou­vaient sur le quai à Ne­vers et que le train a frô­lés à 110 km/ h – le qua­dra­gé­naire a de­man­dé un re­port de son pro­cès.

Il a in­di­qué avoir chan­gé d’avo­cat. Ce der­nier, ins­crit au bar­reau de Pa­ris, n’au­rait pas en­core eu le temps de le re­ce­voir son client, ni de consul­ter son dos­sier. De plus, il était re­te­nu, hier, à la cour d’ap­pel de Ver­sailles pour une autre af­faire.

Le par­quet ne s’est pas op­po­sé au ren­voi. Le tri­bu­nal a donc fixé la date dé­fi­ni­tive du pro­cès au 28 no­vembre.

D’ici là, le pré­ve­nu (qui fait aus­si l’ob­jet d’une pro­cé­dure dis­ci­pli­naire au sein de la SNCF) reste sou­mis à un contrôle ju­di­ciaire. Il lui est aus­si in­ter­dit d’exer­cer sa pro­fes­sion et de conduire tout type de vé­hi­cule. En­fin, il doit suivre des soins pour son al­coo­lisme. « J’ai dé­jà tous les pa­piers sur moi », a­t­il dé­cla­ré avant de quit­ter la salle. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.