Un coup de vent touche trois ha­meaux de Reil­hac

La Montagne (Vichy) - - Région -

Hier, en fin d’après-mi­di, un coup de vent ex­trê­me­ment lo­ca­li­sé a tou­ché trois ha­meaux de Reil­hac.

« Dans la vé­ran­da, j’avais le pe­tit dans les bras, j’ai cru qu’on al­lait s’en­vo­ler, ra­conte Be­noît. J’ai eu peur, c’était court, mais très in­tense. »

En l’es­pace de cinq mi­nutes, la pluie, les grê­lons et le vent s’en­chaînent puis le so­leil s’est re­mis à briller comme si rien ne s’était pas­sé sauf qu’une tren­taine d’arbres se re­trouvent cou­chés à terre.

Le ha­meau de Ca­pelle a lui aus­si été blo­qué des deux cô­tés. Seul l’un des ac­cès a pu être ré­ta­bli. Dans le bourg de Reil­hac, dis­tant d’une paire de ki­lo­mètres à vol d’oi­seau, l’épi­sode n’a pas été aus­si violent.

« C’est un cou­loir, les dégâts sont lo­ca­li­sés », ex­plique Jean­Pierre Pi­card, le maire. Mais les arbres sont tou­jours là. « C’était plus qu’un orage, le vent tour­nait, comme un tour­billon, en­chaîne Mau­rice La­ber­tran­die, conseiller qui ha­bite le sec­teur tou­ché. Je ne sais pas ce qu’il s’est pas­sé… ».

DÉGÂTS. La route de­vrait être dé­ga­gée dans la jour­née.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.