Les syn­di­cats font leur ren­trée so­ciale

Ras­sem­ble­ment de la CGT, FSU, FO et Sud So­li­daires hier de­vant le siège du Me­def de l’Al­lier

La Montagne (Vichy) - - Allier - Se­her Turk­men se­her.turk­men @cen­tre­france.com

Le 12 sep­tembre « n’est que le dé­but de la mo­bi­li­sa­tion »

Une grève in­ter­pro­fes­sion­nelle est an­non­cée le 12 sep­tembre. Dès au­jourd’hui, les syn­di­cats ap­pellent à la mo­bi­li­sa­tion contre les or­don­nances sur le Code du tra­vail, mais aus­si les sa­laires et les contrats aidés.

Les syn­di­cats du dé­par­te­ment viennent ré­gu­liè­re­ment ma­ni­fes­ter de­vant le Me­def de l’Al­lier, à Dé­ser­tines, près de Mont­lu­çon. Mais hier, il s’agis­sait de mar­quer le coup alors que l’or­ga­ni­sa­tion pa­tro­nale « tient son uni­ver­si­té d’été (mar­di et hier, NDLR). C’est l’oc­ca­sion de de­man­der une réelle sé­pa­ra­tion avec l’État », com­mence Er­wan Char­ny, pour Sud So­li­daires, lors de la confé­rence de presse com­mune avec FO, la CGT et FSU.

La ren­trée so­ciale s’an­nonce char­gée. Les or­don­nances de ré­forme du Code du tra­vail sont dé­voi­lées au­jourd’hui. Le texte se­ra adop­té dé­fi­ni­ti­ve­ment par le con­seil des mi­nistres le 20 sep­tembre. « C’est une loi Tra­vail XXL, pour Er­wan Char­ny. On ne va pas se lais­ser mar­cher des­sus. Sous la pré­si­dence Hol­lande, on a trop at­ten­du pour ri­pos­ter. »

La pre­mière grosse jour­ née de mo­bi­li­sa­tion se­ra le 12 sep­tembre, avec la grève in­ter­pro­fes­sion­nelle. FO en se­ra­t­il lo­ca­le­ment ? « La con­fé­dé­ra­tion n’ap­pelle pas à la grève. Dans l’Al­lier, nous at­ten­dons la réunion de nos ins­tances le lun­di 4 sep­tembre. Mais des mobilisations sont né­ces­saires », in­siste Fran­çoise Lam­bert. Pour la se­cré­taire gé­né­rale de l’Al­lier, il faut d’abord abro­ger la loi Tra­vail « nu­mé­ro 1 » et lut­ter contre les « at­taques so­ciales ». Et de ci­ter la sup­ pres­sion des co­ti­sa­tions sa­la­riales pa­ral­lèle à la hausse de la CSG (contri­bu­tion so­ciale gé­né­ra­li­sée) pour 2018.

Vincent Pré­su­mey, se­cré­taire dé­par­te­men­tal de la FSU, fus­tige la fin des contrats aidés « est un plan de li­cen­cie­ment de 150.000 per­sonnes en France. Les plus pré­caires et les plus faibles. »

Les sa­laires des fonc­tion­naires, la jeu­nesse, les re­traites sont aus­si des re­ven­di­ca­tions à faire va­loir, ajoute Laurent In­dru­siak, se­cré­taire dé­par­te­men­tal de la CGT. « Dès le 5 sep­tembre, nous se­rons pré­sents dans les quar­tiers, les ronds­points, de­vant les grilles des en­tre­prises pour faire de la pé­da­go­gie. Le 12 n’est que le dé­but de la mo­bi­li­sa­tion. On en­cou­ra­ge­ra à re­con­duire la grève. »

PHO­TO CÉ­CILE CHAMPAGNAT

RÉ­FORMES. Les or­don­nances sur le Code du Tra­vail, qui sont dé­voi­lées au­jourd’hui par le gou­ver­ne­ment, sont une loi Tra­vail « XXL » pour les syn­di­cats.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.