Le Mou­li­nois Paul Jean nou­veau cham­pion de France Aït Ba­ri : « C’est une fier­té ! »

La Montagne (Vichy) - - Sports -

Le kaya­kiste ori­gi­naire de Mou­lins, Paul Jean, vient d’ajou­ter une nou­velle ligne à son pal­ma­rès en de­ve­nant, le week-end der­nier à Saint-Just-SaintRam­bert (Loire), cham­pion de France clas­sique.

C’est le pre­mier titre na­tio­nal chez les se­niors pour le jeune homme de 22 ans, qui avait dé­jà rem­por­té ce même tro­phée dans la ca­té­go­rie ju­niors. « La ri­vière n’était pas très dif­fi­cile ni très tech­nique, ana­lyse le cham­pion. Mais il y avait beau­coup d’eaux vives et c’était très phy­sique. » Avec un temps to­tal de 12’30”33, le Mou­li­nois a do­mi­né son dau­phin, Ré­mi Pé­té (Nantes), de près de dix se­condes. Sté­phane Bou­lan­ger (Con­dé­sur­Vire) com­plète le po­dium. Voyage en Chine Après sa mé­daille de bronze lors des cham­pion­nats d’Eu­rope à Skopje (Ma­cé­doine) en mai, Paul Jean surfe sur une ex­cel­lente dy­na­mique cette sai­ son. De bon au­gure pour la suite de sa car­rière.

Pro­chaines échéances pour le Bour­bon­nais, qui a fait ses classes au sein de l’ASPTT Mou­lins avant de re­joindre le club de Mar­seille­Ma­zargues : le 25 no­vembre avec des pré­tests pour l’équipe de France, et un long voyage vers la Chine dé­but dé­cembre, afin de prendre part à trois com­pé­ti­tions in­ter­na­tio­nales. En Haut Ni­veau 1 (HN1), élite de 36 ar­bitres fran­çais, il y avait Paul An­ti­phon. De­puis sep­tembre, un se­cond Au­ver­gnat siffle en Pro A : Ah­med Aït Ba­ri. Une ac­ces­sion que le Cour­non­nais de 38 ans vit avec bon­heur et fier­té.

Fran­cis La­porte

Comment avez-vous ac­cueilli l’an­nonce faite au té­lé­phone par Paul Mer­liot, le pré­sident du HNO (Haut ni­veau des of­fi­ciels), dé­but juillet ? Je n’y croyais pas, j’étais très content, sa­tis­fait, sou­la­gé ; en fait, je suis pas­sé par beau­coup d’états. Et je n’avais qu’une hâte, que la sai­son re­prenne. Ar­bi­trer en Pro A, pour moi, ça re­pré­sen­tait comme un Graal.

Vous at­ten­diez-vous à cette bonne nou­velle ? Je l’at­ten­dais sans trop l’at­tendre. J’avais fait une bonne sai­son avec les deux de­mi­fi­nales de Pro B

fin mai, plus le stage playoffs avec les ar­bitres de Pro A, et j’at­ten­dais que le ver­dict tombe. En fait, je l’es­pé­rais mais pas trop, pour ne pas être dé­çu. Je suis res­té 7 ans en NM1 et 3 ans en Pro B et je sais que pour mon­ter, le tra­vail et les ré­sul­tats ne suf­fisent pas, il faut que tous les pa­ra­mètres soient ou­verts. Mais ce­la m’a for­gé et j’ai en­gran­gé beau­coup d’ex­pé­rience, ren­con­tré beau­coup de monde.

Avec la Pro A vous ar­ri­vez à une consé­cra­tion ? Oui, de mes dix der­nières an­nées de tra­vail. J’ai tra­ver­sé tel­le­ment de dif­fi­cul­tés, de mo­ments de doute ; les gens ne font pas for­cé­ment de ca­deaux. Je dois mon par­cours à moi­même, mes ef­forts et mon ab­né­ga­tion, à ma fa­mille aus­si. D’y par­ve­nir, c’est une bonne bou­teille d’oxy­gène.

Vous sou­ve­nez-vous de votre pre­mier match sif­flé en ProA? Pau­Nan­terre, le 26 sep­tembre! Su­per : j’ai eu la chance d’ar­bi­trer avec Jo­seph Bis­sang, ar­bitre in­ter­na­tio­nal, et Gilles Bre­tagne, notre doyen aux 30 an­nées de Pro A, qui ont été mes deux for­ma­teurs de­puis 10 ans. De­vant ces deux belles équipes de Pro A dans une grosse am­biance, on se dit : je les re­gar­dais à la té­lé et là, je les ar­bitre. C’est un plai­sir et une fier­té.

Qu’est-ce qui change par rap­port à la Pro B ? On doit être plus juste, plus pré­cis, moins dans l’er­reur. Il y a tel­le­ment d’en­jeux fi­nan­ ciers, mé­dia­tiques et spor­tifs. Et être plus en­core dans le ma­na­ge­ment que dans la sanc­tion. On ma­nage des ac­teurs, au fi­nal.

Vous dé­bu­tez 3e ar­bitre. Il y a donc en­core une pro­gres­sion pos­sible en Pro A. Ef­fec­ti­ve­ment, il y a en­core des éche­lons (

Mon ob­jec­tif, c’est d’abord de du­rer en Pro A, car c’est un ni­veau re­mis en ques­tion chaque an­née et les roo­kies ont en­core moins le droit à l’er­reur, et d’ac­cé­der à des fi­nales, à des matches im­por­tants. La pro­chaine étape se­ra de pas­ser 2e ar­bitre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.