Flam­boyante Cha­ve­la Var­gas

La Montagne (Vichy) - - Cinéma - Jean-marrc.laurent@cen­tre­france.com Do­cu­men­taire de Ca­the­rine Gund et Da­re­sha Kyi (1h33).

Pe­dro Al­mo­do­var a fait beau­coup pour faire connaître Cha­ve­la Var­gas (1919-2012) en Eu­rope et lui faire re­trou­ver le che­min de la scène dans les an­nées 1990.

Il ap­porte son té­moi­gnage au­jourd’hui au film do­cu­men­taire que Ca­the­rine Gund et Da­re­sha Kyi consacrent à l’« icône de la mu­sique mexi­caine ».

Sa vie et ses chan­sons (80 al­bums) sont un ro­man. Cha­ve­la les ra­content de­vant la ca­mé­ra de Ca­the­rine Gund lors d’un en­tre­tien fil­mé en 1991 qui stuc­ture le nou­veau film au mi­lieu des in­ter­pré­ta­tions ren­ver­santes de la chan­teuse.

Née au Cos­ta Ri­ca, Cha­ve­la a tra­ver­sé l’époque des chan­teuses mexi­caines à bus­tier et de la mu­sique Ran­che­ra (chan­son po­pu­laire la­ti­no­amé­ri­caine) avant de ren­ver­ser la table des conven­tions en s’af­fi­chant re­belle jus­qu’au bout des nuits et des bou­teilles d’al­cool avec les femmes qu’elle a ai­mées, Ava Gard­ner, Fri­da Kah­lo et tant d’autres.

Ses mul­tiples ex­cès ont ali­men­té une lé­gende qu’elle a en­ ri­chie avec brio avant de som­brer com­plè­te­ment dans l’al­cool, la dé­pres­sion puis de res­su­ci­ter par le cha­ma­nisme.

Le film n’oc­culte pas les faces sombres de Cha­ve­la. Mais c’est bien sa for­mi­dable lu­mière qui l’ir­ra­die de bout en bout.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.